EAUX D’ARTIFICE – VIVRE & RÊVER L’EAU À PARTIR MARSEILLE est une invitation à s’éloigner des roches et du bâti pour penser la ville depuis l’altérité de ses eaux: puits, sources, ruisseaux, fleuves côtiers, canaux, littoral… A l’heure où les villes restaurent leurs cours d’eau pour créer du lien social et des continuités écologiques, en contexte de réchauffement climatique et de recomposition des relations ville/nature, l’eau est à la fois un sujet politique majeur et un formidable levier onirique. Avec ses trois cours d’eau, son terroir irrigué, ses canaux, et sa bande littorale, Marseille est un laboratoire pour réinventer la ville à partir de l’eau. Par un léger déplacement, et ouvrant notre projet à des propositions venues d’ailleurs en Europe puisque enjeux locaux et globaux se rejoignent, nous proposons d’esquisser une autre cartographie des lieux, d’explorer ses contrechamps écologiques et politiques. À la croisée entre l’art et les sciences, enquête, performance, conférence, exposition ou projection seront autant de manières de faire émerger des sensibilités et savoirs qui appréhendent la ville comme un organisme fluide et mouvant.  Zoème, Videodrome 2, les Editions Wildproject et Julien Lombardi vous proposent sur les deux week-ends, du 15 au 18 octobre et du  20 au 22 novembre, exposition, conférences et projections. Pour le premier week-end, vous êtes invités à Zoème autour de  La mauvaise réputation, travail du photographe Geoffroy Mathieu, à vous immerger à V2 dans les sons et les images de Julie Rousse lors d’une performance pensée et créée pour l’occasion (le 16 septembre) ou à découvrir des films qui proposent tous une variation autour de l’eau dans des dimensions aussi poétiques que politiques (eaux usées, changement climatique, mondes immergés…). SWEAT sera accompagné par sa réalisatrice, Elsa Brès.

> lire la suite


Color-Blind

de Ben Russell, 2019, 30 min 30, S16mm, 5.1

Film en S16mm délirant et synesthésique, réalisé entre la Polynésie Française et la Bretagne, COLOR-BLIND fait appel au fantôme tourmenté de Paul Gauguin en tant que guide spirituel, pour mettre au jour l’héritage post-postcolonial d’un présent post-post-colonial décidément syncrétique. Avec les apparitions (im)matérielles d’un requin blanc, de l’île d’Aldous Huxley, de techno marquisienne, des reproductions autorisées de Gauguin, des compétitions de danse polynésienne en Bretagne, d’une cérémonie illégale de kava, de la plage apparue dans la saison 4 de Survivor, de la décadence des tests nucléaires français en Polynésie (1960-1996), et de beaucoup plus.


River Rites

de Ben Russell, 2011, 11 min, S16mm, 5.1

 

“Les animistes reconnaissent que le monde est rempli d’individus dont certains sont humains et que la vie est toujours vécue dans un rapport avec d’autres.”
Graham Harvey, Animism

 

Une danse de transe, l’implosion de l’eau, une ciné-ligne tracée entre une possession laïque et des phénomènes religieux. Filmés en une seule prise sur un fleuve sacré du Haut Suriname, les secrets mineurs et quotidiens d’un animiste saramaccain nous sont révélés pendant que le temps lui-même se défait. Les rites sont les nouveaux Trypps – l’incarnation est notre Tout éternel.


Atlantis

de Ben Russell, 2014, 23 min 33, S16mm, 5.1

Entre l’Atlantide de Platon et celle d’une série TV américaine, Ben Russell compose un portrait psychédélique de l’île perdue. Si le bonheur était une dimension déjà essentielle de son dernier opus, ici c’est peut-être la transe qui déclenche la beauté magnétique du film.


What distinguishes the past

de Ben Russell, 2020, 3 min 54, S16mm, 5.1


Terra Incognita

de Ben Russell, 2002, 10 min, 16 mm

Terra Incognita est un film tourné sans objectif dans lequel le procédé (sténopé) crée une mémoire historique.


Partager cette séance

Partager l’événement facebook


En partenariat avec


Tarif de la séance

PRIX LIBRE
Nous souhaitons que le cinéma demeure accessible à toutes et tous. Nous souhaitons pouvoir porter la singularité de notre modèle de diffusion non commercial.
La curiosité et le plaisir des images ne doivent pas être un privilège.
Si nous conseillons un prix, 5 euros pour cette séance, ce sera prix libre à partir de janvier 2020, pour toutes les séances organisées et portées par l’équipe de Videodrome 2, signalées en conséquence dans nos supports de communication.

Adhésion annuelle obligatoire de 5 euros (de date à date)

Voir les cartes d’abonnement au Videodrome 2

La billetterie ouvre 30 minutes avant le début de chaque séance


Pour vous souvenir de ces séances, vous pouvez les ajouter à votre agenda

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte


Toutes les séances de Manifesta au Videodrome 2

Performance de Julie Rousse | Les parallèles du SUD : Eaux d'artifice
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre de Manifesta 13 Marseille, Les parallèles du SUD : Eaux d'artifice
En partenariat avec la Galerie/Librairie Zoème, Les Editions Wild Project et Julien Lombardi

Ouverture de la salle à 18h, performance à 20h30.

Horizon-s, Installation-performance de l'artiste Julie Rousse, 40 min

De l'eau tiède sous un pont rouge de Shōhei Imamura | Les parallèles du SUD : Eaux d'artifice
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre de Manifesta 13 Marseille, Les parallèles du SUD : Eaux d'artifice
En partenariat avec la Galerie/Librairie Zoème, Les Editions Wild Project et Julien Lombardi

De l'eau tiède sous un pont rouge de Shōhei Imamura, 2001, Japon, 2h02

Projections | Les parallèles du SUD : Eaux d'artifice
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre de Manifesta 13 Marseille, Les parallèles du SUD : Eaux d'artifice
En partenariat avec la Galerie/Librairie Zoème, Les Editions Wild Project et Julien Lombardi

Outside de Beny Wagner, 2017, Hollande, 14 min
That which is to come is just a promise de Flatform, 2019, Berlin/Milan, 23 min
Sweat d'Elsa Brès, 2020, France, 30 min
Légendes de Julie Chaffort, 2020, France, 43 min

Une rencontre avec Ben Russell | Les parallèles du SUD : Eaux d'artifice
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre de Manifesta 13 Marseille, Les parallèles du SUD : Eaux d'artifice
En partenariat avec la Galerie/Librairie Zoème, Les Editions Wild Project et Julien Lombardi
En présence de Ben Russell

Programmation de courts-métrage par Ben Russell d'une durée de 1h19

Rencontre avec Nicolas Mémain (Conférence) | Les parallèles du SUD : Eaux d'artifice
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre de Manifesta 13 Marseille, Les parallèles du SUD : Eaux d'artifice
En partenariat avec la Galerie/Librairie Zoème, Les Editions Wild Project et Julien Lombardi
Sur une proposition des Éditions Wildproject

La mise en eau de la ville, conférence de Nicolas Mémain

Carte Blanche à Ben Russell | Les parallèles du SUD : Eaux d'artifice
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre de Manifesta 13 Marseille, Les parallèles du SUD : Eaux d'artifice
En partenariat avec la Galerie/Librairie Zoème, Les Editions Wild Project et Julien Lombardi
Sur une proposition des Éditions Wildproject
En présence de Ben Russell

Programmation à venir...

Un dimanche avec Ben Russell | Les parallèles du SUD : Eaux d'artifice
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre de Manifesta 13 Marseille, Les parallèles du SUD : Eaux d'artifice
En partenariat avec la Galerie/Librairie Zoème, Les Editions Wild Project et Julien Lombardi
En présence de Ben Russell

Black and White Trypps Number Three de Ben Russell, 2007, 5.1, 11min
Good Luck de Ben Russell, 5.1, 2h23 min


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Voir le programme complet des séances cinéma

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte