Dès le milieu des années 50, les figures de Burroughs, Kerouac, Ginsberg, Watts…imposent les grands thèmes d’un nouveau mode d’être : voyage-errance, expériences hallucinogènes, refus de la réussite sociale et de la norme sexuelle, référence aux philosophies orientales. La guerre du Vietnam plus tard apportera la dimension politique.

» lire la suite

Révolution esthétique, révolution spirituelle mais aussi révolution des mœurs. La société puritaine des années 60 va voir ses enfants faire exploser les tabous sexuels, prôner l’amour libre, se dresser contre le carcan de la famille, contre l’interdit de la relation sexuelle avant le mariage, la fidélité au sein de la conjugalité, le rôle de la femme mère et ménagère, de l’homme protecteur et dominateur… Le corps devient un champ de liberté, d’exploration et d’échanges. Les cinéastes s’en emparent, l’exhibe dans des parodies échevelées, des rythmes syncopés mimant l’acte copulatoire ou des mises en scène attentatoires aux bonnes mœurs.


Ai love

de Takahiko IImura, 1962/63, Japon, 10 min, 16 mm

J’ai vu un grand nombre de films d’avant-garde japonais. Parmi tous ces films Ai (Love) ressort par sa beauté et son originalité, un ciné-poème, sans l’habituelle imagerie pseudo surréaliste. La comparaison la plus proche serait Loving, de Brakhage ou Fleming Creatures de Jack Smith. Une exploration poétique et sensuelle du corps… fluide, directe, belle…

Jonas Mekas

Piece Mandala

de Paul Sharits, 1966, USA, 5 min, 16 mm

Dans ce mandala temporel, les occurrences de blanc séparent et fondent visuellement des images en noir et blanc d’un acte amoureux vu simultanément des deux côtés de son espace et des deux extrémités de sa durée…

Paul Sharits, Notes on films / 1966-1968, Film Culture N°47 (1969)

The Flaming creatures

de Jack Smith, 1962/63, USA, 43 min, 16 mm

Flaming creatures est une brillante parodie de la sexualité totale, en même temps qu’il montre le lyrisme des pulsions érotiques. Sur le plan visuel, c’est plein de contradictions. Des effets visuels très élaborés (des textures de dentelles, des fleurs tombantes, et de «tableaux») sont introduits de manière désorganisée parmi les scènes ouvertement improvisées dans lesquelles des corps typiquement féminins et d’autres maigres, poilus, tombent, dansent et font l’amour.

Susan Sontag, 1964

Scorpio Rising

de Kenneth Anger, 1963, USA, 16 mm

L’obsession pour les machines, les motos, les autos ou les armes à feu est gouvernée par le signe du scorpion. Il commande aussi les organes sexuels, qui sont également des sortes de machines. Je vois dans cette attirance pour les machines, la puissance et la vitesse, une projection de l’énergie de Mars. Les garçons de Scorpio rising ne voyaient pas qu’ils s’identifiaient sexuellement à leur moto, comme les cowboys dont le cheval devient une partie d’eux-mêmes… J’ai toujours été fasciné par les survivances de traditions primitives et païenne dans le quotidien.

Kenneth Anger, «Trop anticonformiste pour Hollywood», entretien avec Kenneth Anger, les Inrockuptibles n°92, 1997

Partager cette séance

Partager l’événement facebook


Tarif de la séance

PRIX LIBRE
Nous souhaitons que le cinéma demeure accessible à toutes et tous. Nous souhaitons pouvoir porter la singularité de notre modèle de diffusion non commercial.
La curiosité, et le plaisir des images ne doivent pas être un privilège.
Si nous conseillons un prix, 5 euros (celui que nous appliquions jusqu’à présent), ce sera prix libre à partir de janvier 2020, pour toutes les séances organisées et portées par l’équipe de Videodrome 2, signalées en conséquence dans nos supports de communication.

Adhésion annuelle obligatoire de 5 euros (année civile)

Voir les cartes d’abonnement au Videodrome 2

La billetterie ouvre 30 minutes avant le début de chaque séance


Pour vous souvenir de ces séances, vous pouvez les ajouter à votre agenda

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte


Toutes les séances du cycle

Méditation, magie et effluves planantes | Cinéma Underground
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle Cinéma Underground
Projection en pellicules 16mm

Programme de courts-métrages d'une durée de 1h21

Provocation, rébellion, sexualité | Cinéma Underground
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle Cinéma Underground
Projection en pellicules 16mm

Programme de courts-métrages d'une durée de 1h26

Corps Travestis | Cinéma Underground
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle Cinéma Underground

Les intrigues de Sylvia Couski de Adolfo Arieta, 1974, Espagne, 1h30

 

Déshérence et quête existentielle | Cinéma Underground
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle Cinéma Underground

Quasi una tengente de Massimo Baccigalupo, 1966, Italie, 37 min
Echoes of silence de Peter Emmanuel Goldman, 1969, USA, 1h09

 

Psychédélisme | Cinéma Underground
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle Cinéma Underground
Projection en pellicule 16mm

Programme de courts-métrages d'une durée de 1h31

Errances | Cinéma Underground
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle Cinéma Underground
Projection en pellicule 16mm

Programme de courts-métrages d'une durée de 1h09


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Voir le programme complet des séances cinéma

 

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte