Les 28, 29 mai et 30 mai, trois soirées exceptionnelles de diffusion publique sont ainsi proposées en lien avec la présentation d’une œuvre au sein du Frac pendant 10 jours. Les projections au Videodrome 2 présentent différents courts ou longs métrages d’artistes du Frac, tous ayant un rapport avec l’identité et la construction de soi. Chaque soir aborde donc un thème différent : la genèse, le rapport à la solitude et la projection de l’être dans ses rêves et ses illusions. Les œuvres permettent d’apporter un regard différent sur le rapport de chacun à autrui en fonction des expériences passées, déchues, mais également selon la société qui nous entoure. » lire la suite


Cette soirée clôture la programmation articulée autour du thème de l’identité. Après avoir vécu la construction et la libération, le public est invité à se tourner vers la projection dans un univers qui au cours de la soirée devient de plus en plus onirique. L’odeur de l’écume, les bruits des flots, le chant des mouettes, les nuances de bleu ; c’est un environnement marin dans lequel on se plonge tout au long de la soirée en éveillant les synesthésies.


Bab Sebta (La porte de Ceuta)

de Randa Maroufi, 2019, 19 min

Ceuta, enclave espagnole sur le sol marocain, est depuis l’indépendance du royaume le théâtre d’un trafic de biens manufacturés qui, transportés à pied d’un côté à l’autre de la frontière, sont exemptés de taxes et vendus au rabais dans les villes du Nord du Maroc. Cette géographie produit une expérience du temps bien particulière pour les personnes qui y “travaillent” : un parcours cyclique qui semble sans fin de la sortie du territoire marocain jusqu’aux khzayenes (immenses magasins de marchandises limitrophe de la frontière) de Ceuta, et inversement des khzayenes jusqu’à l’entrée du territoire marocain.

Le film Bab Sebta (La Porte de Ceuta) se présentera sous la forme d’une vidéo expérimentale, librement inspirée de la tension ressentie à la frontière de Ceuta. Il nous invite ainsi à effleurer un instant l’étrange réalité qui est celle de la ville. Dans un dispositif théâtral et nu, en m’inspirant de ce j’ai pu observer lors de mes multiples passages de la frontière effectués à pied ou en voiture, je reconstituerai certains moments inspirés de situations précises qui se déroulent à cet endroit. J’y mettrai en scène des personnes qui y travaillent réellement. Par exemple : Un groupe de femmes assises sur leurs ballots et qui attendent de longues heures, d’autres qui dorment à même le sol, un homme qui prépare un emballage, etc. Dans cette proposition, il sera demandé un investissement et un effort d’imagination au spectateur pour qu’il accepte de prendre le faux pour du vrai et le décor pour la réalité…

Découvrir le travail de Randa Maroufi


Aramram

de Jean-Christophe Norman, 2011, 4 min

Plan fixe tourné en caméra inversée au bord de la mer de Marmara (Turquie). Le nom Marmara à lui-même, par la suite, été inversé Aramram.

Découvrir le travail de Jean-Christophe Norman


Marilyn de los puertos

de Evangelia Kranioti, 2014, 30 min

Certains sont en mer, d’autres attendent dans les ports. Ils se rêvent, se désirent et parfois se rejoignent, quand le bateau accoste. Marins et prostituées sont Ulysse et Pénélope, versions contemporaines d’un mythe. Parmi eux, une ex- prostituée chilienne et un vieux capitaine grec se livrent dans un dialogue à distance sur l’errance, la mémoire, le désir et l’oubli.

Découvrir le travail de Evangelia Kranioti


Chris Croft

de Olaf Breuning, 1998, 5 min

Découvrir le travail de Olaf Breuning


Partager cette séance

Partager l’événement facebook


Tarif de la séance

PRIX LIBRE
Nous souhaitons que le cinéma demeure accessible à toutes et tous. Nous souhaitons pouvoir porter la singularité de notre modèle de diffusion non commercial.
La curiosité, et le plaisir des images ne doivent pas être un privilège.
Si nous conseillons un prix, 5 euros (celui que nous appliquions jusqu’à présent), ce sera prix libre à partir de janvier 2020, pour toutes les séances organisées et portées par l’équipe de Videodrome 2, signalées en conséquence dans nos supports de communication.

Adhésion annuelle obligatoire de 5 euros (de date à date)

Voir les cartes d’abonnement au Videodrome 2

La billetterie ouvre 30 minutes avant le début de chaque séance


Pour vous souvenir de ces séances, vous pouvez les ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte


Toutes les séances du cycle

Genèse | En Perspective [1/3]
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle cinéma En Perspective
En partenariat avec le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur & Sciences Po Aix
Dans le cadre du Printemps de l’Art Contemporain 2021

Programme de courts-métrages d'une durée de 41 min

Seul(s) | En Perspective [2/3]
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle cinéma En Perspective
En partenariat avec le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur & Sciences Po Aix
Dans le cadre du Printemps de l’Art Contemporain 2021

Programme de courts-métrages d'une durée de 40 min

Projection | En Perspective [3/3]
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle cinéma En Perspective
En partenariat avec le Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur & Sciences Po Aix
Dans le cadre du Printemps de l’Art Contemporain 2021

Programme de courts-métrages d'une durée de 52 min


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Voir le programme complet des séances cinéma

Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte