Édito

Du 1er au 9 avril 1979, Sophie Calle invite 28 personnes à venir dormir chez elle. En échange, les participant·e·s doivent se laisser filmer et photographier dans leur plus simple intimité.

Entre exhibitionnisme et recherche de proximité, qu’est-ce qui pousse à s’exposer ainsi ? À l’ère de l’image de soi (depuis la webcam jusqu’au selfie), que révèlent les stories de nos propres mises en scènes ? Comment la façon dont nous choisissons de nous montrer offre tout autant une narration que l’image elle-même ?

Autoportraits outranciers, récits elliptiques, divagations érotique ou poétique, impudiques au point de l’obscène, ce que l’on expose ne manifeste-t-il pas tout autant ce que l’on dissimule ?

Ce temps de programmation interrogera le rapport documentaire que nous entretenons avec notre propre intimité en convoquant des auteurs·trices qui ont questionné la mise en scène de soi et la notion d’intime dans le rapport filmeur/filmé.

Lire l’édito


Ce voile-là qui se déchire de Joffrey Speno

2020 | France | 1h

La parole aux morts est un ensemble de portraits documentaires réalisé par Joffrey Speno, en cours depuis 2013. Les films recueillent les paroles de personnes de son entourage ayant accepté, à l’occasion d’un rendez-vous chez elles, d’évoquer leur rapport à la mort…

 

 

La parole aux morts est une série de films réalisés par Joffrey Speno. Il est sans doute inédit qu’un jeune cinéaste commence par une série de ce type, avec des partis pris aussi radicaux : à chaque fois, filmer en plan fixe, selon une durée variable, une seule personne parlant de son rapport à la mort, parlant de ses morts, de la mort qui est en elle.

 

Le travail de cinéaste de Joffrey Speno prend naissance en 2013, lorsqu’il entame un geste cinématographique buissonnier, rudimentaire et hors formats, mis au jour publiquement en 2020. En interrogeant des personnes de son entourage chez elles au sujet de leur rapport à la mort auxquelles il consacre à chacune un film indépendant, c’est à ce jour un ensemble de 26 portraits documentaires regroupés sous le titre de La parole aux morts qui se dessine. Au-delà des interrogations soulevées et de la nécessité impérieuse de recueillir et garder des traces audiovisuelles des vivants au prétexte de l’évocation des morts, c’est la manière dont advient, se déploie, se déplie la parole filmée dans le temps qui se voudrait être au cœur de cette démarche, sans horizon de fin établi, ainsi amenée à s’enrichir et se renouveler au gré des rencontres et des envies partagées.


Informations pratiques

Rejoindre l’évènement Facebook

La billetterie ouvre 30 minutes avant le début de chaque séance.


Tarif de la séance

Prix libre (+ adhésion)

Nous souhaitons que le cinéma demeure accessible à toutes et tous. La curiosité, et le plaisir des images ne doivent pas être un privilège. Les projections engendrent des coûts de diffusion, c’est pour cela que nous conseillons le prix de 5€.

L’adhésion annuelle à l’association est nécessaire pour assister aux séances cinéma. Elle est accessible à partir de 5€ et valable sur une année civile.


Toutes les séances du cycle Intimités documentées

 

Intimités documentées | Je ne me souviens de rien
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

En partenariat avec la Cinémathèque du Documentaire

Je ne me souviens de rien de Diane Sara Bouzgarrou | 2017 | France | 59 min

Séance suivie d'une discussion en visio avec la réalisatrice

Intimités documentées | Carte blanche au Festival Les Mains Gauches
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

En partenariat avec la Cinémathèque du Documentaire 

Courts métrages

 

Intimités documentées | Indianara
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

En partenariat avec la Cinémathèque du Documentaire 

Indianara de Aude Chevalier-Beaumel & Marcelo Barbosa | 2019 | Brésil | 1h24 | VOSTFR

 

Intimités documentées | La nuit remue & Begzor Begzar
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

En partenariat avec la Cinémathèque du Documentaire 

La nuit remue de Bijan Anquetil | 2012 | France | 45 min

Begzor Begzar de Bijan Anquetil | 2020 | France | 59 min

En présence du réalisateur

Intimités documentées | La parole aux morts
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

En partenariat avec la Cinémathèque du Documentaire 

Ce voile-là qui se déchire de Joffrey Speno | 2020 | France | 1h

En présence du réalisateur

Intimités documentées | Conférence avec Marie Rebecchi
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

En partenariat avec la Cinémathèque du Documentaire 

Conférence

Intimités documentées | Carte blanche à Mémoire des sexualités
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

En partenariat avec la Cinémathèque du Documentaire 

Carte blanche à Mémoires des sexualités

Où sont nos amoureuses ? de Robin Hunzinger | 2006 | France | 53 min

Intimités documentées | La Pudeur ou l'Impudeur
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

En partenariat avec la Cinémathèque du Documentaire 

La Pudeur ou l'Impudeur de Hervé Guibert | 1992 | France | 1h02

Intimités documentées | Nothing Without Us
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

En partenariat avec la Cinémathèque du Documentaire 

En partenariat avec le Réseau santé marseille SUD

LECTURES | Encore heureuses, portraits de femmes porteuses du VIH

FILM | Nothing Without Us: The Women Who Will End Aids de Harriet Hirshorn | 2017 | 1h08 | VOSTFR

Séance suivie d'une discussion avec la réalisatrice par visioconférence

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte