La projection sera suivie d’une discussion entre Randa Maroufi et George Bajalia.

Randa Maroufi est née en 1987 à Casablanca. Vit et travaille à Paris. Diplômée de l’Institut National des Beaux-Arts de Tétouan, de l’École Supérieure des Beaux- Arts d’Angers (France) ainsi que du Fresnoy (France). Randa Maroufi s’intéresse à la mise en scène des corps dans l’espace public ou intime. Une démarche souvent politique, qui revendique l’ambiguïté pour questionner le statut des images et les limites de la représentation. Son travail qui se traduit essentiellement à travers la photographie, la vidéo, l’installation, la performance et le son, a été présenté lors d’événements d’art contemporain et de cinéma majeurs tels que La Biennale de Marrakech en 2014, Les Rencontres de Bamako en 2015, le Festival international du film de Rotterdam en 2016, La Videonale Bonn en 2017, la Biennale de Sharjah au Liban en 2017, la Biennale de Dakar en 2018, la Biennale do Mercosul
 au Brésil en 2018, etc. Son film Le Park a reçu une vingtaine de prix et fait partie de la Collection Nationale du CNAP (Centre National des Arts Plastiques). En 2017 – 2018, Randa Maroufi a été membre artiste à la Casa de Velázquez – l’Académie de France à Madrid.


A. George Bajalia est anthropologue et directeur de théâtre basé entre le Maroc et New York. Il est le co-fondateur et directeur artistique du laboratoire d’arts mobiles Borderline Theatre Project avec Tom Casserly (Tony Award for Best Musical, Fun Home). Avec Borderline et grâce au soutien des American Language Centers of Morocco, il a mis en scène F7ali F7alek (une version arabe marocaine de West Side Story, Roméo et Juliette, et l’histoire de Tislit et Isli) et a produit le festival annuel Youmein Creative Media à Tanger, au Maroc. Son travail académique et artistique a été soutenu par : La bourse de recherche méditerranéenne CAORC-Mellon, la bourse de longue durée de l’American Institute of Maghrib Studies, la Fondation Fulbright, la bourse Fulbright-Hays DDRA, le Département des affaires culturelles de la ville de Chicago, et les bourses de recherche de l’Institut du Moyen-Orient de l’Université de Columbia et de l’Institut pour la religion, la culture et la vie publique. Ses recherches et ses intérêts artistiques se croisent dans les récits des régions frontalières du nord du Maroc, et les formations sociales, linguistiques et politiques qui émergent de l’attente aux frontières. Il est titulaire d’une licence de l’École de communication de l’Université Northwestern, ainsi que d’une maîtrise et d’un M.Phil de l’Université de Columbia en anthropologie socioculturelle.


Bab Sebta

de Randa Maroufi, 2019, France/Maroc, 19 min

Bab Sebta est une suite de reconstitutions de situations observées à la frontière de Ceuta, enclave espagnole sur le sol marocain. Ce lieu est le théâtre d’un trafic de biens manufacturés et vendus au rabais. Des milliers de personnes y travaillent chaque jour.


Pour vous souvenir de cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte


Partager cette séance

Partager l’événement facebook


En partenariat avec


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès

 


Tarif de la séance

Gratuit !

La billetterie ouvre 30 minutes avant le début de chaque séance


Voir le programme complet des séances cinéma

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte