Pour ce troisième et dernier volet consacré aux amours d’enfance, partons en adolescence avec U, la licorne qui accompagne Mona à l’âge de l’éveil du désir amoureux. Ecrit par le duo génial de Serge Ellisalde et Grégoire Solotareff, ce beau film est aussi mis en musique par Sanséverino


U

de Serge Elissalde – 2005, France, 1h15, VF

Mona, une jeune fille, se sent seule dans le grand château où elle vit avec des parents qui la briment. U, une licorne, apparaît un beau jour pour prendre soin d’elle. Le temps passe. Devenue adolescente, Mona rêve maintenant d’indépendance. L’arrivée d’une famille de musiciens sur les terres du château est l’occasion pour elle de vivre de nouvelles aventures. Elle s’initie à la musique et tombe bientôt amoureuse d’un chat guitariste solitaire. Les parents de Mona voudraient bien voir les artistes quitter les lieux. U, quant à elle, comprend peu à peu que Mona s’éloigne d’elle. L’animal mythique s’affaiblit, mais Mona, insouciante, ne comprend pas la gravité de la situation…

“Que fait-on quand on pleure sans retenue parce qu’on est une petite princesse esseulée ? On fait « Uuuu ! », et hop, elle apparaît. Qui ? U, fille licorne aux yeux bleus. C’est ainsi que la jeune Mona, dans son royaume penché sur la mer, souveraine sans sujets, à l’exception des deux rats acariâtres qui l’ont élevée, gagne une inséparable confidente…
Tendre, coloré et doux, le monde de Grégoire Solotareff, célèbre auteur pour enfants et créateur de Loulou (déjà réalisé avec Serge Elissalde), débordant de chaleur et de fantaisie. Dans ce rêve chatoyant, donjon-falaise démesuré ou forêt luxuriante, les personnages, farfelus, drôles, sont à la hauteur, telle Mona, princesse-lapin, démesurément longue et fine. Ou les Wéwés, étrange famille de musiciens qui s’est installée dans la forêt : lézard bavard, loup timide, chat guitariste…
Dans ce monde chimérique, tous ces héros sonnent juste parce que le dessin est habité par de vrais comédiens, très inspirés, d’Isild Le Besco à Sanseverino ou Bernadette Lafont. Peu à peu, le jazz manouche des Wéwés (euphorisante musique signée Sanseverino) éveille le monde de Mona, les sens de Mona, le coeur de Mona, qui s’éprend de Kulka, sans même s’en apercevoir. U, en revanche, s’en aperçoit. Amie imaginaire, doudou, incarnation d’une époque, son temps est désormais compté. Evoquant la fin de l’enfance, le deuil d’une partie de soi, l’éveil de la sexualité, la capacité de s’ouvrir à l’autre, cette fable d’une grande richesse rend compte avec ce qu’il faut de gravité et d’humour des pré­occupations de l’adolescence. Un vrai délice.” — Cécile Mury pour Télérama


Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Les tarifs des séances cinéma

5€ la séance sans adhésion
4€ la séance avec adhésion
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

Adhésion annuelle à l’association
à partir de 5€

La carte 10 séances + adhésion annuelle
40€

Ouverture de la billetterie, 30 minutes avant le début de chaque séance


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte