BLOB MUFF
MUTANTX GLUANTE
TOUJOURS LÀ

<3

 

 

L’expérience de l’arrêt, pour celleux pouvant se le permettre, a replacé le silence au centre de la vie, allant pour certainx jusqu’à dessiner les contours fantasmé d’un après. Les contours se révèlent flous, la temporalité est éclatée et le mouvement incertain. Qui sait ce que ça peut donner ?

MUFF, quant à elle, s’est engouffrée dans la brèche, saisissant l’événement pour explorer ses propres plis et interstices, déployer ses racines, prendre le temps de la relation et de la communication. Comment connecter nos extrémités et nos intimités ? Qu’est-ce que prendre soin ici et maintenant ? Elle a privilégié la dormance pour regagner du souffle et du désir, révéler son écologie se plaçant dans une machinerie de l’échange, du soutien, du plaisir chaleureux et complexe de faire ensemble. La collective continue depuis de composer son vade-mecum, réfléchissant les récits collectifs et leurs entrelacements.

À géométrie toujours variable, MUFF transporte in fine l’encodage d’une intelligence collective et plurielle. Telle un blob, elle tend vers le réseau hybride, tissant toute une variété d’organismes. Cet alien unicellulaire en recherche constante de nourriture met en mouvement sa structure par l’appréhension des espaces l’environnant. Le blob élabore des processus d’interconnexion/s pour son développement et sa survivance. La MUFF, c’est une mutantx gluante dont les tissus s’accroissent tel un blob sur et sous nos peaux. Et, non contente de se nourrir de nous, elle nous nourrit aussi, comme les individux qui forment la collective échangent depuis plus de 5 ans maintenant leurs fluides en tous genres.

Cette analogie avec le peer-to-peer traduit l’attention portée par MUFF à la circulation des mémoires choisies pour générer de l’apprentissage au cœur de la rencontre : elle opte pour la transversalité dans ses migrations, elle prend forme dans son lien avec l/es autre/s et y modélise ses langages.

Dans cette quatrième mini-édition, MUFF s’habille d’un complet brouillé ouvrant les passerelles.

The Watermelon Woman, premier long métrage de la réalisatrice lesbienne afro-américaine Cheryl Dunye, questionne la représentation de la femme noire dans le cinéma américain tout en figurant la portée politique qu’incarne la relation amoureuse mixte entre femmes / lesbiennes dans l’histoire nord américaine.

Du côté des live, on vous propose une soirée fiévreuse avec Burkitsville solo noise de l’artiste pluridisciplinaire Andres Komatsu, suivi de Mercedeath – aka Cherry B Diamond & Salade Tomate Oignon – lol ventriglisse techno aquatunée, et enfin, un closing à la fantasy sombre coupée au sabre gabber par Karlfoye.

Enfin, nous terminerons le week-end par deux programmes issus de notre appel à films de 2020, présentant une vingtaine de films courts internationaux triés sur le volet, passant de l’expérimental au docu-fiction, de l’art vidéo à l’animation.

Alors, il nous tarde de faire ses grands écarts et de générer ensemble le code d’après !


Le programme du festival

FILM D’OUVERTURE : The Watermelon Woman de Cheryl Dunye | MUFF #4
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du Marseille Underground Films Festival & Music, quatrième édition
Séance suivie d'un débat

The Watermelon Woman de Cheryl Dunye, 1996, USA, 1h30, VOSTFR

 

Programme #1 Sous Influence | MUFF #4
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du Marseille Underground Films Festival & Music, quatrième édition

Programme #1 Sous Influence, 1h29

 

Programme #2 Fréquences visuelles | MUFF #4
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du Marseille Underground Films Festival & Music, quatrième édition
Remise du prix du public

Programme #2 Fréquences visuelles, 1h19

 

 Voir le programme complet des séances cinéma


Pour vous souvenir de ce cycle, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

du au
Les cycles cinéma Toute l'actualité
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte


Partager ce festival

Partager l’événement facebook


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Tarif des séances

PRIX LIBRE
Nous souhaitons que le cinéma demeure accessible à toutes et tous. Nous souhaitons pouvoir porter la singularité de notre modèle de diffusion non commercial.
La curiosité et le plaisir des images ne doivent pas être un privilège.
Si nous conseillons un prix, 5 euros (celui que nous appliquions jusqu’à présent), ce sera prix libre à partir de janvier 2020, pour toutes les séances organisées et portées par l’équipe de Videodrome 2, signalées en conséquence dans nos supports de communication.

Adhésion annuelle obligatoire de 5 euros (année civile)

Voir les cartes d’abonnement au Videodrome 2

La billetterie ouvre 30 minutes avant le début de chaque séance


 Voir le programme complet des séances cinéma

du au
Les cycles cinéma Toute l'actualité
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte