Mstislav Rostropovitch, l’archet indomptable

De Bruno Monsaingeon, France, 2016, 1h17

Entrelaçant archives rares et témoignages de ses proches, Bruno Monsaingeon compose un ample portrait du grand violoncelliste.

Né en 1927 à Bakou, d’une mère pianiste et d’un père violoncelliste formé auprès de Pablo Casals, Mstislav Rostropovitch a baigné dans la musique dès son plus jeune âge. Accédant à la renommée mondiale après-guerre, il fait partie des rares artistes russes autorisés à se produire aux États-Unis. Il refuse pourtant de renier Prokofiev et Chostakovitch, ses « idoles« , mis au banc par Staline. Lorsqu’il prend publiquement la défense de l’écrivain Alexandre Soljenitsyne, en 1969, les autorités se montrent moins clémentes : interdits, en représailles, de concerts à l’étranger et dans les grandes villes, Rostropovitch et sa femme, la soprano Galina Vichnevskaïa, s’engagent, en 1974, sur le douloureux chemin de l’exil. Déchus de leur nationalité quatre ans plus tard, il leur faudra attendre l’effondrement du bloc soviétique pour revoir Moscou.

 


Vies musicales reprise

Voir le programme du cycle

 

 


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte