Evénement dédié aux créations contemporaines et moins contemporaines queer à Marseille, le Festival TransForm, porté par le Collectif IDEM,  arrive dans notre salle, sur une proposition de l’artiste John Deneuve et en collaboration avec Art-Cade – la Galerie des Grands Bains Douches. Cette seconde séance met en écho le film rare de Barbara Hammer, Multiple Orgasms (en collaboration avec le MUFF) et l’incroyable et fou Bijou de Wakefield Poole, pionnier de l’art expérimental porno-gay. Attention : RARE ( et interdits aux personnes de moins de 18 ans).


Multiple Orgasm
de Barbara Hammer – 1976, USA, 6 min, sonore, interdit au moins de 18 ans
En collaboration avec le MUFF

Barbara Hammer  est une cinéaste mondialement reconnue. Depuis plus de quarante ans, elle explore dans ses films l’imagerie lesbienne, juxtaposant les images, pornographiques ou autres, afin de créer un montage non linéaire.  « J’ai fait plus de soixante dix-sept films et vidéos depuis 1972. Tout mon travail tend à montrer, révéler, exprimer ce qui ne l’a pas été avant. J’essaie de donner une voix et des images à ceux dont on a nié l’expression personnelle. Au fur et à mesure des années, mes films ont évolué vers une forme de montage très référencé, caractérisé par un montage / collage comme un duel entre images et sons. Je cherche à permettre à mon public de se faire son propre film, en travaillant d’une manière non linéaire, métaphorique et fragmentée. C’est un acte politique de travailler et de parler en tant que lesbienne dans le monde de l’art, et de parler en tant qu’artiste d’avant-garde à un public gay et lesbien. Ma présence et ma voix disent les issues possibles à l’homophobie, mais aussi le besoin pour une communauté émergente d’explorer un nouvel imaginaire. »  (Barbara Hammer)

 

 

 

Hypnotique. «Bijou» est moins un film-puzzle dont il faut assembler les éléments pour le comprendre, qu’un test de Rorschach ouvert à toutes les interprétations. Il n’y a pas de mauvaises réponses possibles. Si son esthétique entre sur- réalisme et expressionisme en fait un film remarquable, sa tonalité tendre et doucereuse n’est pas en reste, si bien que «Bijou» fut rapidement considéré comme un exemple de film sexuellement explicite non dégradant.

Bijou
de Wakefield Poole – 1972, USA, 1h17, VoSTFR, interdit au moins de 18 ans

Dans la rue, un ouvrier en bâtiment est témoin d’un accident. Il subtilise le sac de la femme accidentée, et une fois chez lui, en examine le contenu. Il y trouve un ticket d’invitation au club Bijou. Après une douche, il décide d’y aller.
Sur place, il découvre un monde onirique où les fantasmes érotiques deviennent réalité. Des panneaux lui demandent d’enlever ses chaussures, puis ses vêtements. Dans un paysage irréel, il rencontre un autre homme nu, avec qui il fait l’amour. D’autres hommes entrent et une orgie commence.

Danseur-chorégraphe respecté de Broadway, Wakefield Poole se lasse de ne voir que des films pornographiques gays de très mauvaise qualité. Par défi, il se lance dans la réalisation et y trouve un nouveau mode d’expression dans lequel il exploite son savoir-faire de metteur en scène afin de créer des films érotiques capables de stimuler les esprits, et ainsi élever le genre pornographique à une véritable expression artistique. A une époque où cela semblait encore inconcevable, il inscrit son patronyme en haut des affiches, fait sensation, et sans le savoir, devient un véritable pionnier du X. Pourtant, plus de quarante ans plus tard, son oeuvre reste ignorée des ouvrages de référence du 7 e art, qu’ils soient estampillées LGBT ou non.
«Après les films de Wakefield Poole, les miens semblent superflus et bien naïfs, non?» Andy Warhol (New York Times, 1972)

Nos partenaires :

L’association ART-CADE, fondée par Jean Baptiste Audat et Anne Marie Pecheur, en 1993, située au coeur de la ville est un espace associatif, lieu de rencontres, d’échanges et d’expérimentations autour d’expositions comme de manifestations culturelles diverses. Ces anciens Bains Douches sont devenus un lieu reconnu d’exposition, et accueillent chaque année sans interruption les projets d’artistes émergents ou reconnus.Expositions, rencontres, mise en réseau, contacts avec l’Europe, et l’international, actions dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Social de la ville de Marseille, expositions des écoles des Beaux-Arts et d’Architecture. ART-CADE a multiplié les ouvertures afin d’envisager un système efficace de collaborations possibles.

 

 

Créé en 2012, le Collectif IDEM (Identités – Diversité – Egalité – Méditerranée) a rassemblé au cours de ces années plus de 10 associations locales et nationales et une quarantaine de personnes qui créent des projets en commun ouverts à toutes et tous. Le Collectif IDEM a pour mission de mobiliser et concourir à la qualité du dialogue inter-associatif et de favoriser les projets collectifs, la mise en place de stratégies et de synergies communes, dans un esprit laïc non communautariste et indépendant des partis politiques. Il se donne les moyens d’organiser, coordonner ou soutenir sur le territoire Marseille-PACA des événements liés à la promotion des droits humains et des libertés fondamentales en matière d’orientation sexuelle et d’identité de genre, et le rejet de toute forme de discriminations.


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte