La folie désigne des comportements jugés et qualifiés d’anormaux. Perte de raison, impulsion soudaine, une obsession, violation des normes sociales…Tout cela défini les personnages de Jack et John Trent confrontés à la folie, malgré eux.

 


BrainRain de Julien De Sousa, 2018, France, 24 min
interdit aux moins de 12 ans

Porté par le courant 80’s, notamment des films de genre, BrainRain est un thriller psychologique réalisé par Julien De Sousa, étudiant en cinéma.

L’histoire est celle de Jack, un tueur en série père de famille tiraillé entre ses pulsions meurtrières et sa responsabilité de père. Confronté à son enfance, à sa relation avec ses parents ainsi qu’à son addiction aux médicaments à l’efficacité douteuse, Jack va finir par se retrouver face à lui-même.

 

 

L’Antre de la folie de John Carpenter, 1995, États-Unis, 1h35, VOstFR
interdit aux moins de 12 ans

John Trent est enquêteur pour les assurances. Il est chargé par Jackson Harglow, le directeur de la maison d’édition « Arcane », de retrouver Sutter Kane, un écrivain à succès qui a disparu. Durant ses investigations, John se rend compte que le monde d’épouvante apparemment fictif créé par Sutter Cane serait en fait bien réel…

 

« Ce qui frappe, près de vingt ans après, c’est l’ambition démesurée qui agite le film de toutes parts et, loin de le faire sombrer dans le ridicule, lui confère une forme mutante qui rejoint celle de ses créatures. En un peu plus d’une heure et demie, Carpenter croise le fer avec la schizophrénie, l’apocalypse, la création, les grands maîtres de la littérature fantastique (Poe et Lovecraft en tête) et les mécanismes de genre horrifique au cinéma. Pas étonnant que le film ne tienne pas dans ses propres limites et que certains aspects de ce vaste compendium semblent à peine effleurés. Le meilleur reste encore dans la première partie, où Carpenter atteint des sommets dans l’art du glissement progressif, dans cette imperceptible torsion de réel qui signale que, définitivement, quelque chose à changé, que l’air s’épaissit, qu’une menace nous entoure – mais laquelle ? Si l’enjeu du film, comme son titre l’indique, est d’accompagner un héros sombrant dans la folie, la question qui taraude est celle des signes avant-coureurs : quelle est l’origine du mal ? Et c’est justement par sa brillante mise en scène du « passage » que Carpenter parvient à enfouir cette question dans une boucle fascinante, fermée sur elle-même, qui nous dit : la folie était déjà là, partout, larvée dans les moindres recoins du décor, comme la pourriture culturelle du monde contemporain, ce monde d’assureurs et d’entrepreneurs de spectacle, pétri de cynisme et de mercantilisme. »
Extrait de l’article de Mathieu Macheret pour Critikat


Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Les tarifs des séances cinéma

Adhésion annuelle indispensable à l’association
à partir de 3€

5€ la séance
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

La carte RAGE + adhésion annuelle
:: VIDÉOCLUB : 3 films pour 7 jours

:: CINÉMA : accès illimité à toutes les séances hors séances spéciales et festivals
100€ (payables en trois fois par chèque)

La carte SCANNERS + adhésion annuelle
:: CINÉMA : accès illimité à toutes les séances hors séances spéciales et festivals
80€ (payables en trois fois par chèque)

La carte 10 séances + adhésion annuelle
40€

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte