De la ZAD de Notre Dame, à Rennes, en passant par le Plateau de Millevaches ou Villiers le Bel, 4 personnages fictifs se déploient à travers les territoires à la recherche de subversion…Messa Guerrillera est vibrant d’une énergie de l’ailleurs, de l’autrement, tirée de l’espoir en l’expérience collective, qui n’est pas sans rappeler UFE (Un FilmEvenement, César Vayssié). Objet polymorphique où s’articulent des matières hybrides, il accouche  d’un cinéma “chemin faisant” qui se joue des limites de la catégorisation traditionnelle  fiction/documentaire pour mieux s’approcher d’un réel en mutation.


Messa Guerrillera
de Florent Tillon – 2016, France
En présence de Florent Tillon

Messa Guerrillera se tisse à partir de quatre personnages quittant le Plateau de Millevaches pour aller à la rencontre des camarades, proches ou lointains, en ces temps troubles.
A Rennes, à la ZAD de Nantes, à Villier-Le-Bel, à Tours, discuter, se renseigner, mesurer les capacités matérielles et morales, prendre le pouls d’un mouvement politique en formation. Et tenter, par le cinéma, d’en déployer l’imaginaire.
Ce qui caractérise ce road-movie, ce sont ces quatre personnages issus de la vie réelle, qui s’embarquent dans un récit romanesque où ils seront le fil des rencontres avec les différentes réalités qu’ils croiseront. Ces personnages, Robert Bresson les aurait nommés “les modèles”…

 

Qu’est ce que le film ?

“Nous avons voulu expérimenter le collectif à l’épreuve du cinéma, c’est à dire, que nous avons constamment mis  la pensée en commun, du tournage au montage. Ce que nous avons vécu fut très joyeux, aventureux, nourri d’échanges fertiles et conflictuels. Cette richesse vécue dans l’expérience est déjà pour nous une victoire.
Le récit de ce film fiction/documentaire, se situe autant dans un passé récent que dans un futur proche. Les images et les sons ont été produits pendant les deux années qui ont précédé les agitations en France. Les raisons du soulèvement de mai n’ont ainsi pas manqué : répression sanglante de César, contre la ZAD de Notre Dame Des Landes, la mort de Rémi Fraisse dans une autre ZAD, multiplications des mesures anti-sociales, état d’urgence, racisme institutionnel, extrême droite ou droite extrême, clowns notoires invités par des blooms sur des plateaux cybernétiques, l’ambiance est d’ailleurs toujours la même.

Pourtant, malgré le Statu Quo, ces dernières années semblent écrire un changement d’époque, de gré ou de force.Nous espérons que ce film pourra témoigner à son niveau des transformations à venir.

Par ces déplacements  géographiques, nous montrons dans le même mouvement la désolation ambiante et la force des amitiés. Ainsi, en est-il des zones rurales abandonnées ou broyées par les flux de camions, les villes industrielles en plein effondrement, les banlieues sécurisées, les lieux d’abondance tertiaires comme la Défense ou le centre-ville “parc d’attractions” de Nantes et son Robot Eléphant Royal Deluxe, mais aussi en contre-champ, les travaux d’une ferme collective, un chantier à plusieurs, une récolte. Il s’agit, dans ces lieux qui sont des lieux de résistance, de montrer la force d’organisation et surtout le plaisir que les gens y prennent, sans doute exaltés par le sentiment d’une forme de liberté.

Rituels mystiques, chansons, dialogues, fausses publicités, dessins animés, interviews, scènes d’action, à peu près toutes les langues du cinéma traversent la plaine… Parfois ce sont les lieux et les personnages eux-mêmes qui influencent la mise en scène. Le style s’en retrouve ainsi volage, pluriel, inconvenant, disparate, sous forme de zébrures, à l’image de ces territoires traversés. Un collectif de styles en quelque sorte, ayant comme ligne de fuite la production d’un imaginaire”

 


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Les tarifs des séances cinéma

Adhésion annuelle indispensable à l’association
à partir de 3€

5€ la séance
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

La carte 10 séances + adhésion annuelle
45€

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte