Dans le jargon cinématographique, l’impasse mexicaine désigne une situation où trois personnages ou plus se menacent mutuellement, sans pouvoir agir le premier. En choisissant une cible, on devient soi-même vulnérable aux attaques de ceux vers qui nous n’aurions pas dirigé notre arme.

Cette position inextricable est celle des protagonistes des films de ce cycle. Ici, pas forcément d’armes à feu ou de pancho mais simplement des corps en prise avec les méandres de leurs désirs. Que ce soit le cadre rigide d’une société conservatrice, une lutte de pouvoir ou tout simplement un mal-être existentiel, quelque chose maintient toujours nos protagonistes dans l’impasse, dans l’impossibilité de tendre une main ou de se détourner à jamais. Ces œuvres cinématographiques sont des propositions formelles des incertitudes maintenant dans l’immobilité. Le temps continue de s’écouler et cette fuite statique contraint les personnages à une lutte interne, entre eux, contre eux, tout en discrétion ou avec la plus forte détonation. À la recherche d’amour et de respect, c’est par leurs dérobades que leurs humanités transcendent ce qui les enserre.

Comme une rime croisée, l’impasse dans le premier et troisième film du cycle se joue, comme le veut la tradition, à trois. Dans L’Arche, Madame Tung, veuve modèle respectée pour sa vertu, rencontre le capitaine Yang et afin de ne pas céder, le pousse dans les bras de sa fille. Ce récit classique du triangle amoureux, est porté par une photographie évoquant des peintures à l’encre, et où les silences sont tout aussi assourdissants que ne le sont un torrent de rivière ou une célébration pétardesque. Cette opposition entre sobriété mutique et expression extravagante se retrouve avec O et Tok dans Fulltime Killer. Patchwork des classiques des films d’action américains, inspirés eux-même par les films d’actions de la nouvelle vague hongkongaise, deux tueurs se disputent à la fois le titre de l’excellence et Chin, jeune femme emportée malgré elle dans cette lutte viriliste. Pour le deuxième et dernier film, l’impasse est plus onirique et les personnages fantomatiques sont à la poursuite de rêves bien lointains. Rouge permet de continuer l’histoire après que Fleur et Chan, deux amants déçus, se soient ôter la vie afin de s’aimer dans l’au-delà et complique l’axiome que l’amour serait plus fort que la mort. Des fantômes poursuivent aussi les héros de Happy Together, deux Sisyphe pris dans un mouvement perpétuel où l’on s’aime, se violente, se quitte puis se retrouve, afin de recommencer, inlassablement.

Pris dans l’impasse, le mouvement le plus imperceptible devient un monument, comme ce cycle en propose des variations.


Le programme du cycle

 

L'Arche de Tang Shu Shuen | Hong-Kong, impasse des corps
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle cinéma Hong-Kong, impasse des corps

L'Arche (Dǒng fūrén) de Tang Shu Shuen, 1969, Hong-Kong, 1h43

Rouge de Stanley Kwan | Hong-Kong, impasse des corps
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle cinéma Hong-Kong, impasse des corps

Rouge (Yin ji kau) de Stanley Kwan, 1987, Hong Kong, 1h33

Fulltime Killer de Johnnie To et Wai Ka-fai | Hong-Kong, impasse des corps
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle cinéma Hong-Kong, impasse des corps

Fulltime Killer (Chuen jik sat sau) de Johnnie To et Wai Ka-fai, 2001, Hong Kong, 1h35

Happy Together de Wong Kar Wai | Hong-Kong, impasse des corps
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle cinéma Hong-Kong, impasse des corps

Happy Together (Chun gwong cha sit) de Wong Kar Wai, 1997, Hong Kong, 1h36

 

 Voir le programme complet des séances cinéma


Pour vous souvenir de ce cycle, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

du au
ical Google outlook Les cycles cinéma Toute l'actualité
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte


Partager ce cycle

Partager l’événement facebook


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Tarif des séances

Gratuit pour les détenteurs d’une carte RAGE ou SCANNER

PRIX LIBRE
Nous souhaitons que le cinéma demeure accessible à toutes et tous. Nous souhaitons pouvoir porter la singularité de notre modèle de diffusion non commercial.
La curiosité, et le plaisir des images ne doivent pas être un privilège.
Si nous conseillons un prix, 5 euros (celui que nous appliquions jusqu’à présent), ce sera prix libre à partir de janvier 2020, pour toutes les séances organisées et portées par l’équipe de Videodrome 2, signalées en conséquence dans nos supports de communication.

Adhésion annuelle obligatoire de 5 euros (de date à date)

Voir les cartes d’abonnement au Videodrome 2

La billetterie ouvre 30 minutes avant le début de chaque séance


 Voir le programme complet des séances cinéma

du au
ical Google outlook Les cycles cinéma Toute l'actualité
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte