Février est le moment des grands froids, du vent glacial, des chants d’oiseau pétrifiés dans des arbres nus, le moment des rois, du carnaval et des crêpes. Mais c’est surtout le mois de la Première Fois que nous accueillons depuis trois ans à Videodrome 2 !! Festival dédié au documentaire, porté avec foi, passion, (et avec courage  l’heure actuelle il faut le dire) par les larges épaules d’une équipe de bénévoles. Le Festival La Première Fois propose de découvrir une sélection internationale de premiers films documentaires privilégiant des regards singuliers sur le réel et de rencontrer les jeunes réalisateurs. À chaque édition un cinéaste, invité d’honneur, documentariste reconnu, présente ses films et son parcours. Cette année, Jean-Gabriel Périot est à l’honneur.

Un samedi tout de documentaires dès 10h30 à Videodrome 2 pour les enfants ! Venez leur faire découvrir la table mashup lors d’un atelier en entrée libre sur inscription. Pour les grands, la journée se poursuit avec Whose country de Siam Mohamed ou encore Vivre riche de Joël Akafou


“Une première œuvre est un piège. Un piège inévitable, dont on peut parfois ressortir vivant. Tant et si bien que la première œuvre fut pour certains la dernière — comme pour Charles Laughton, Barbara Loden et James William Guercio. Films uniques, uniques films, gestes qui n’enlevèrent rien de la puissance de l’œuvre. Car de tous les pièges, le plus évident reste de tout faire entrer, dans un premier film, qu’il soit le réceptacle d’années de désirs en attente, dût-il formellement — en écriture, en images, en sons — en pâtir. Bien heureusement, ces pièges sont intelligemment repérés par de nombreux.ses cinéastes aux talents indéniables. C’est, pour la neuvième année consécutive, ce que nous offre à voir l’équipe des Films du Gabian, avec le festival La Première Fois.” Emmanuel Vigne pour Ventilo
> Lire l’article en entier

> Découvrir toute la programmation du Festival la Première Fois

5 € la séance et 16€ le pass 5 séances

10h30 : atelier Mash – Up pour les enfants

Matinée, tout public, initiation au montage

Sur inscription gratuite au comptoir vidéoclub de Videodrome 2 // Dans la limite des places disponibles
Suivi d’un brunch goût bonne humeur

Qu’est-ce-que la table MashUp ?
Créée par Romuald Beugnon, réalisateur et bricoleur ingénieux, cette table permet un accès intuitif et ludique au montage vidéo.
Sélectionnez vos images, vos musiques, mélangez, mixez, ajoutez votre voix… et votre mashup est prêt ! Pas d’ordinateur (visible), pas de technique à apprendre : posez simplement vos images sur la table MashUp et laissez vos mains guider votre créativité.

 

14h : ça redémarre !

:: L’art délicat de la matraque
de Jean-Gabriel Périot – 2009, France, 4 min
De l’art sensible des policiers en milieux hostiles.

:: Whose country
de Siam Mohamed –  2016, Égypte/France/États-Unis, 57 min

Un musulman dévoué, père de famille, officier de police et fervent serviteur du régime de Moubarak depuis 14 ans, voit son monde bouleversé du jour au lendemain lorsque son frère disparaît. Il dévoile la corruption et la violence auxquelles lui-même et ses collègues ont participé quotidiennement en tant que policiers, lors de la Révolution égyptienne. Cette liberté d’expression n’est que temporaire, le temps qu’un nouveau régime se mette en place.

Hot Docs, Karlovy Vary International Film Festival, New York Film Festival, Festival International du Film d’Amiens, IDFA (Pays- Bas), Festival Résistances de Foix, Journées Cinématographiques de Carthage.

 

 

16h : On continue !

:: Un autre jour en France
de Jean-Gabriel Périot – 2016, France, 1min 50

:: Le rêve de Nicolay
de Maria Karaguiozova – 2017, Belgique, Bulgarie, 47 min, VoSTFR

Dans la Bulgarie communiste des années 70, Nikolay Djambazov, ouvrier le jour, passe ses nuits à construire un voilier. En 1984, après 11 ans de travail acharné, alors que franchir le rideau de fer relève de l’impossible, il réalise son rêve : faire le tour du monde en solitaire. Il revient un an plus tard et devient un héros pour toute une génération de bulgares.
Aujourd’hui, je pars à la recherche du bateau de Nikolay pour questionner le devenir de son rêve et pour interroger mes croyances en cette quête de liberté…Aujourd’hui skipper pour des touristes bulgares, Nikolay se souvient du rêve qu’il a accompli en 1985 : faire le tour du monde en solitaire. En franchissant le rideau de fer, il a montré la voie de la liberté à toute une génération de jeunes Bulgares.

Torino Film Festival, États Généraux du Film documentaire de Lussas

Maria Karaguiozova est née en 1977 dans une famille ordinaire, « idéale » selon le modèle communiste bulgare. Ses deux parents sont de brillants scientifiques. Enfant unique, elle participe aux fêtes de la jeunesse organisées par le régime communiste qui connaît son apogée dans les années 1980-1985. Elle partage une grande connivence avec son père qui lui donne le goût de la liberté. Il lui apprend les vers écrits par des écrivains dissidents qui parlent de la construction d’un monde libre.

:: J’ai voulu mettre mon père ds 1 camionnette
d’Olivier Duval – 2017, France, 21 min

« Moi, réalisateur, filme mon père, retraité désœuvré de 69 ans, en espérant faire renaître en lui l’envie de vivre. »

Festival Silhouette (Paris), Prix Corsica.doc/Via Stella au Festival Corsica.doc (Ajaccio), Festival Traces de Vie de Clermont- Ferrand

 

 

18h : Encore et encore !

 

:: Les barbares
de Jean Gabriel Périot – 2010, France, 5 min
Si la politique est appelée à revenir, ce ne sera que par le côté du sauvage et de l’imprésentable ; là où s’élèvera cette sourde rumeur où se laisse distinguer le grondement : «Nous, Plèbe ; nous, barbares !» (Alain Brossat)

:: Le saint des voyous
de Maïlys Andouze – 2017, France, 34 min

« À travers l’expérience d’enfermement en pénitencier pour enfants qu’a vécu mon père entre ses 15 et ses 18 ans, ce film questionne la résilience et la transmission. »

États Généraux du Documentaire de Lussas, Prix du public au Festival du Film de famille de Saint-Ouen, Festival Traces de Vies de Clermont Ferrand, Prix spécial du jury au Festival du Film d’Éducation d’Évreux, Festival Docs en court de Lyon, Festival Premiers Plans d’Angers.

 

:: Vivre riche
de Joël Akafou – 2017,  France/Burkina Faso, 53 min

Abidjan, en pleine mutation sociale. Nous découvrons une jeunesse ivoirienne en manque de repères suite aux crises politiques et économiques de ces dernières années. Nous suivons Rolex le Portugais et ses compagnons dans leurs activités quotidiennes, arnaques et petits commerces pour survivre. Âgés de 15 à 25 ans, entre arnaques, sexe, alcool, frime, fétichisme, sacrifice. Pour eux, escroquer les Européens, c’est encaisser la dette coloniale.

Prix du Meilleur Moyen-métrage de la compétition internationale au Festival Visions du Réel de Nyon (Suisse), Prix Corsica.Doc/Via Stella, Compétition Nouveaux Talents au Festival Corsica.Doc, États Généraux du Film Documentaire de Lussas, Festival des Cinémas d’Afrique des Pays d’Apt, Prix du Meilleur film documentaire au Festival International du Film, Bruxelles.

 

 

 

21h00 : Dernière séance… C’est déjà fini mais la fête continue !!

:: Nos jours absolument doivent être illuminés
de Jean-Gabriel Périot – 2012, France, 22 min

:: Yvonnes
de Tommaso Perfetti – 2017, Italie, France,1h

Vincenzo a toujours vécu une existence marginale. Aujourd’hui, il a 42 ans et ça fait longtemps qu’il n’a plus vu sa fille. Un jour, il prend le train pour aller la retrouver, sans même savoir s’il sera le bienvenu. Le temps du voyage sera aussi le temps de sa vie.

Prix du Jury George – Moyen-métrage le plus innovant 2017 – Visions du Réel, Nyon (Suisse)


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès

 


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte