Le MUFF, c’est l’amour, du poétique, du pornographique, du beau, du politique, du bizarre, du comique, du romantique, du violent, du sibyllin, du féministe, du laid, de l’occulte, du contemplatif, du pauvre, du spirituel… des souterrains. Les rebuts, les parias, les boiteux, les très vieux, les anonymes, …Le cinéma et la musique laissés sur le bord de la route, mais qui continuent de naviguer, hors du circuit.
Le festival MUFF connaitra sa 3ème édition du 24 au 28 octobre prochain, et fait une fois de plus le pari d’une programmation de répertoire ou inédite. Ainsi l’expérimental culte côtoiera le gore en passant par le film  cameraless et les performances visuelles et sonores proposées traverseront, comme les années précédentes, tout un pan des scènes d’avant-garde et d’esthétiques underground.
Comme nous l’avions évoqué dans notre édito 2017, nous souhaitons encore et toujours en 2018, coupler à l’indéniable dimension de divertissement d’un tel évènement, une dimension politique que nous considérons comme absolument nécessaire aux formes d’art que nous défendons. Ainsi, alors que les temps sont durs et que l’horizon s’obscurcit de jour en jour pour certainEs, ici et ailleurs, nous voulons que cette programmation reflète également nos valeurs et nos aspirations.

VIVA EL MUFF !


 

18h00 : Dominic Gagnon, l’observatoire du mouvement

Going South
Dominic Gagnon, 2018, Canada, 1h44

Going South est le second volet d’une tétralogie dans laquelle Dominic Gagnon se propose d’explorer les points cardinaux d’internet au temps de la Post-vérité. Fidèle à son credo de cinéma sans caméra, il puise dans le monde des YouTubers le matériau de son film. Se prêtant au jeu de l’absurde théorie de la Terre plate professée par des gourous contemporains, il se lance dans un voyage depuis le centre polaire du disque-terre vers les tropiques, les eaux froides parsemées de glaciers et au-delà, l’espace ! Ceux qu’il y rencontre partagent avec nous leur vérité, dans une mosaïque effrénée qui met sur le même plan liste des courses, épanchements intimes et théories conspirationnistes, images vertigineuses de la terre vue depuis une station spatiale, innocents films de vacances, tourisme sexuel et intempéries tropicales sur fond de changement climatique – une hypnotisante caisse de résonance dans laquelle tout est connecté. Car sur internet, tout est vrai. A rebours du ‘fact-checking’ journalistique, le travail du cinéaste est alors de construire, à partir de sa propre subjectivité, une idée du Sud, de la même manière que of the North travaillait une idée du Nord.
Céline Guénot pour Visions du Réel

Depuis 2009, Dominic Gagnon développe une méthode de réalisation qu’il a lui-même nommé « saved footage ». Soit regarder, choisir, monter, finalement faire des films à partir de vidéos non-virales hébergées sur des plateformes de médias sociaux, son fournisseur principal de rareté du net étant Youtube. Ces vidéos sont sauvées d’une part de l’oubli, la plupart d’entre elles existant en marge d’un phénomène de bouche-à-oreille, de sponsoring ou encore de vlogging mais aussi de leur probable suppression du site web qui les abritent.
Cette volonté ubiquité provoquée par ce travail de recherches sur Youtube est comme annoncée dans ces premiers travaux où le cinéaste canadien se pose en voyeur intemporel, où « collaborateur objectif », comme il aime s’appeler. Encore peu connu, le travail de Dominic Gagnon est essentiellement diffusé en festivals sous la catégorie “documentaire expérimental”. La majeure partie de ces films est cependant visible sur sa chaîne YouTube.

Dans GOING SOUTH le cinéaste canadien pose un regard acerbe et mélancolique sur le sud du continent nord-américain (en opposition à son avant-dernier film, OF THE NORTH, proposition critique sur l’acculturation white trash des Inuits nord-américain).

 

20h00 : MUSIC IN FILMS #2 : Le Rock Expérimental des Instants Chavires


En présence de Yves-Marie Mahé


Le Rock Expérimental des Instants Chavires
Yves-Marie Mahé, 2018, France, 1h25

Après avoir ouvert en 1991 en tant que salle de jazz contemporain, les Instants Chavirés s’ouvrent au rock avant-gardiste au milieu des années 90. Depuis la programmation s’est majoritairement orientée vers le rock noise, l’électronique, le bruit…
Avec les témoignages d’Arnaud Rivière, Quentin Rollet, Thierry Schaeffer, Andy Moor, Franq De Quengo, Marcel Perrin, Scott Gillot, Théo Jarrier, Romain Perrot, Enrique Vega, J-F Pichard et Guillaume Loiret & les concerts de Thierry Madiot, Peter Brötzmann + Han Bennink, The Ex + Tom Cora, Roof, Hint + Quentin Rollet, Kampec Dolores, Prolapse, King Biscuit, Zeni Geva, Melt Banana, Purr, Badgewearer, Heliogabale + Didier Petit, Keiji Haino, Oxbow, US Maple, New Bad Things, Tiger Lillies, Marc Ribot, KK Null, Api Uiz, Labradford, Godspeed You Black Emperor, De Kift, Vomir, AH Kraken, Noir Boy George, Sophie Agnel & Roro Perrot.

Yves-Marie Mahé

Yves-Marie Mahé fait des documentaires sur la contre-culture après avoir réalisé depuis 1997 plus de 70 courts-métrages expérimentaux autoproduits.
Ses films sont diffusés internationalement aussi bien dans les festivals, cinémas, musées, galeries ou squats.
Il est le fondateur du COLLECTIF NÉGATIF et de L’AREVUE NÉGATIF.
Il a aussi fait des documentaires pour France Culture et Arte Radio sur les liens entre culture et politique et participé régulièrement à l’émission sur la contre-culture « Les Oreilles Libres » sur Radio Libertaire.
Son projet musical le plus récent se nomme SISSI SUSSUCE

 


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès

 


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte