“Les enfants jouent et rient et trempent leurs pieds dans une petite piscine ronde sous un chaud soleil de juin. Promesses de joie. Les enfants se noient dans la Méditerranée et leur corps ne parviennent pas aux rivages. Il n’y a plus de promesse. Cette année, un grand nombre de films reçus par le festival racontent ce grand écart, tentent des topographies et se confrontent aux réalités parallèles que sont nos vies. C’est gai et triste et ce n’est ni gai ni triste, tout à la fois sans pour autant être mélangé. Les couleurs restent vives et les noirs toujours profonds. Et si la mélancolie s’insinue, soulevant le cœur d’une tristesse secrète, il n’empêche que souffle un vent roboratif, de ceux qui nettoient les oreilles, font voler les chapeaux et les perruques, à décorner les bœufs.”
Videodrome 2 accueille pendant 5 jours la 16ème édition d’Images Contre Nature. Vous connaissez Images Contre Nature qui porte chaque année depuis ses débuts des artistes et des œuvres vidéos expérimentales contemporaines .” Toutes ont en commun de travailler le langage de l’image.” Le festival se décline en 5 programmes qui tous ont été travaillés autour d’une profonde conviction : “Accepter l’énigme d’un film, c’est s’en délecter.”


Les programmes de sélection sont au nombre de huit. 93 films y sont répartis, du court au moyen métrage. D’une année sur l’autre, les intitulés des programmes ne changent pas : Temps, Espace, Mouvement, Perception, Sens, Identité, Long, Animé. Les premiers de ces mots sont des substantifs. Le dernier ne l’est pas. Mais tous ont le même rôle, placer les films dans une perspective critique et rendre compte du travail de sélection. Ces titres servent de bornes et de fils conducteurs. Ils transmettent une façon de regarder, à l’instant donné du festival. Ils articulent les films afin que ceux-ci gardent toute leur indépendance de rythmes et de traitements lors du déroulement des programmes. Ils sont utiles pour mettre en avant de larges ensembles de traitements formels.
Aux appellations Temps, Espace, Mouvement et Perception correspondent durée de plan, cadrage, rythme du montage et phénomène rétinien. Le programme Sens introduit le verbe avec une dimension poétique ou critique qu’elle soit esthétique ou encore politique. Identité se tourne vers les arts plastiques, le dispositif et le corps y prédominent. Le programme Long est littéral, s’y placent les moyens et longs métrages. Enfin, créé cette année, le programme Animé regroupe des films accessibles au jeune public. Le mot “animé” se réfère autant à la technique de l’animation qu’à l’idée de vie, de profusion et de saturation. Il ne s’agit pas de films pour enfant, d’autant que ces films peuvent aisément s’insérer dans les autres programmes, mais ils leurs sont accessibles, sans restriction.

15h30 :: Programme perception 

10 films – 61min (reprise)
Retrouvez le programme perception sur le site d’Images Contre Nature

Dog, Dear | Cane Caro
Luca Ferri – 2015, Italie, 18 min
Un vieil homme amène son chien bien-aimé dans un hôpital strict dirigé par un médecin russe qui ressemble à Adorno. Le sang de son quadrupède doit être purifié par des machines automatisées. Au cours de sa longue et ennuyeuse attente, il observe les actes médicaux et toutes les actions des assistants, reflétant le plaisir qu’il ressent en se fondant aux automatismes des procédés mécaniques.

 

Gary Wilson and the Austin Blind Dates
Clint Enns – 2015, USA, 2 min 32
Document d’une rare performance de Gary Wilson et des rendez-vous surprise de Austin capté par le PXL2000 de Paul D. Millar, au théâtre de Salvage Vanguard dans le cadre de la manifestation Art & Sound New Media de Austin le 12 Juin 2014.

 

Cigarette
Aditi Kulkarni – 2016, Inde, 2 min
Une image illustrant des récits relatifs coexistant dans l’espace-temps. « Cigarette » cherche à avoir un dialogue avec les différents espaces déplacés identifiant à la fois des temps connus / inconnus.

 

4!×3+1
Yiorgos Nalpantidis – 2015, Grèce, 8 min 28
Permutations d’images, d’unités narratives, d’instances audio et de lettres de l’alphabet en noir, rouge et blanc. Exploration du déplacement d’éléments d’images en termes de code -abstrait-.
autoproduction
autodistribution

 

Immortal Cats #1
Scott Fitzpatrick  – 2015, Canada, 0 min 55
Quelle est votre plus grande ambition dans la vie ? Le laser-imprimé d’un film 35mm recyclé en 2015.

 

Machinic Phylum 
Guli Silberstein – 2015, Royaume-Uni, 4 min 02
Symbiose de formes humaines et de la nature, par la destruction de données vidéos, démantèlement de l’image, le transformant en salves de couleurs pixelisées et de frottis floutés. Des strates d’une petite fille, un champ de fleurs, et la Terre vue de l’espace, se transforment pour créer une substance vivante.

 

Scherzo
Fabio Scacchioli & Vincenzo Core – 2015, Italie, 5 min15
« O, merveille ! Combien de belles créatures vois-je ici réunies ! Que l’humanité est admirable ! O splendide Nouveau Monde. Qui compte de pareils habitants ! » William Shakespeare, La Tempête

 

Shizen?natural
Christin Bolewski – 2015, Allemagne, 7 min 16
Shizen est le mot japonais pour désigner la nature, et la vidéo reflète notre relation à celle-ci par transposition au Makimono – le rouleau à la main japonais – de façon contemporaine. Un défi mondial alors se pose à l’humanité : coexister en harmonie ou exploiter la nature ?

 

The girl who dreamed of the moon 
Jeremy Newman – 2014, USA, 1 min
Le système solaire a fasciné l’humanité depuis d’innombrables générations. Dans cette vidéo, une jeune fille se lance dans un voyage imaginaire vers la lune. Elle rencontre d’une manière inattendue une forme de vie familière.

 

 

 

Sand
Brice Bowman –  2015, États-Unis,  8 min 34
Aucun synopsis de ce film. Le travail se représente lui-même sans l’aide et / ou d’une éventuelle déformation par l’écriture.

 

 

17h15 :: Programme identité 

13 films – 75min (reprise)
Retrouvez le programme identité sur le site d’Images Contre Nature

Kapr (A fish scale can hide a sun)
Juliette Liautaud – 2014, France, 4 min 59
Un conte d’hiver, une histoire de carpes de noël tchèques, une fête nocturne, un rituel étrange, des lumières fugaces, une litanie obsédante composée à partir de la voix d’un outil de traduction qui se met à chanter dialoguant avec un poème tchèque populaire en fragments. La bande sonore répond de manière analogique par brouillage, répétition, effacement, au travail des images, à la fois sombres et clignotantes, granuleuses, comme des lueurs brutes, des réminiscences salies.
autoproduction
autodistribution

 

L’hiver inconsolable
Shayo Detchema – 2014, Canada, 3 min 40
Habités par les multiples deuils d’un long parcours avec le VIH/sida, des personnages autoreprésentatifs défilent dans l’hiver perpétuel. Différents tableaux en mouvement évoquent de possibles délivrances.
autoproduction
distribution : Groupe Intervention Vidéo

 

Milking it
Jennifer Campbell – 2015, Canada, 3 min 24
Un bébé pleure au milieu d’une forêt luxuriante tandis que le lait se déverse sur son corps nu. La caméra suit alors le tube qui transporte le lait au bébé. Le tube se tisse dans le sol riche de la forêt et révèle la source de la nourriture. Mon but est de créer une allégorie contemporaine qui rassemble mes expériences personnelles en tant que mère et un voyage ésotérique qui parle à la fois des idées et des mythologies partagées de l’accouchement et de la maternité. Je suis intéressé par l’aspect dualiste de motherhood- la luxuriance pour prendre soin d’un enfant tout en supportant simultanément les luttes physiques et émotionnelles que sont les significations de la responsabilité d’une vie.
autoproduction
autodistribution

 

ABCAM
Richard Martin –  2015, Canada, 7 min 54
ABCAM (ou A & B Cam) présente la scène d’un film de télévision où les angles ont été superposés pour explorer les conventions filmiques. Il révèle le récit, les angles aussi bien que les ajustements dans une performance pour observer le processus de sa nudité et de sa prévisibilité hypnotisante.
autoproduction
autodistribution

 

Long rong song
Ottar Ormstad & Taras Mashtalir & Alexander Vojjov – couleur   stéréo   2015   Norvège, 5 min 26
LONG RONG SONG est le premier ouvrage d’une collection créée par le duo russo-norvégien OTTARAS (Ottar Ormstad et Taras Mashtalir), en collaboration avec l’artiste vidéo russe Alexander Volkov. Le film est basé sur l’un des livres de poésie concrète de Ormstad, utilisant une langue construite avec une relation fortuite à dire dans toutes les langues latines.
autoproduction
autodistribution

 

Val Morin
Danielle Raymond – 2015, Canada, 2 min 15
Dans la vidéo Val Morin, l’artiste réactualise des archives cinématographiques familiales par des projections in situ. La vidéo montre deux jeunes filles le jour de leur Première Communion.
autoproduction
distribution : Groupe Intervention Vidéo

 

Flour room
Benjamin Yavuzsoy – 2015, Allemagne,3mn
La performance vidéo « Flour Room » montre une femme chez elle. Dans ses mains, elle tient un tuyau noir celui d’un aspirateur. Lors de la vidéo, l’aspirateur absorbe complètement un banal gâteau. Elle accomplit l’acte comme s’il faisait partie de sa vie quotidienne.
autoproduction
autodistribution

 

Knife – relation !
Johannes Gerard – 2015, Taïwan, 3 min 23
Une métaphore sans mots, sur des relations…
autoproduction
autodistribution

 

Those drawn alive 
Jukka-Pekka Jalovaara – 2014, Finlande, 6 min 20
Chaque automne, je reçois beaucoup de mauvaise humeur. Ceci est provoqué par la perte de lumière. L’été dernier, j’ai entendu une chanson appelée “la Maison du Soleil Levant”. Etant à la fois sur une route d’hiver, avec une très faible lumière – et avec un adversaire impossible – Lee Van Cleef.
autoproduction
autodistribution

 

LUX
Antony Jacob – 2016, France, 4min
Dans le feu de l’action… Lux industriel.
autoproduction
autodistribution

 

Bipolar
Rimas Sakalauskas – 2015, Lituanie, 10 min
Court-métrage inspiré de la nature de l’Islande et d’une pièce de théâtre Independent People  de Halldór Laxness.
autoproduction
autodistribution

 

Voran in der Nacht (s’avançant dans la nuit)
Muriel Montini – 2015, Allemagne, 13 min
Dans un parc, un homme tourne en rond en disant un poème, complètement indifférent au monde qui l’entoure.
autoproduction
autodistribution

 

Junko
Vincent Guilbert –  2015, Japon 4 min 04
Silence. Cri. Silence.
autoproduction
autodistribution

 

 

19h :: Programme espace 

12 films – 70min (reprise)
Retrouvez le programme espace sur le site d’Images Contre Nature

 

Passe-Pied
Roselyne Frick M- 2016   France, 6 min 43
Le passe-pied est une danse qui alterne toujours deux parties. La première est un déplacement, en pas de marche ou de galop. La seconde s’effectue sur place, avec le pas spécifique qui la caractérise. Le passe-pied désigne également la musique qui accompagne et rythme la danse.
autoproduction
autodistribution

 

Écrans
Anne Golden – 2015,  Canada, 1 min 06
Les fenêtres deviennent des écrans.
autoproduction
distribution : Groupe Intervention Vidéo

 


Corridor

Yves-Marie Mahé – 2015, France, 3 min 32
Va et vient dans un couloir obscur. Non, ce n’est pas un film de boules…
autoproduction
distribution : Light Cone

 

Leave sth in your wake 
David Anthony Sant –  2015, Australie, 3mn52
Comme la vague de démolition et de construction continue son étendue sans relâche à travers Sydney, sa population, mise au courant des manigances des politiciens et des entrepreneurs, sait trop bien que cette transformation physique est à la mesure d’une société de plus en plus polarisée racialement, religieusement et économiquement. Implanter une revendication au milieu du changement consiste à capturer ensemble des fragments du projet avec une imagerie en mouvement qui répond à l’encombrement visuel diffusé dans une ville en pleine transmutation.
autoproduction
autodistribution

 

WIN-NIP-EGG
Lamathilde – 2015, Canada,  4 min 12
Quand un état fantômise une population, une autre réalité.
Quand l’histoire défigure le visage d’une vérité.
Quand mon histoire rencontre une autre histoire.
Quand des femmes disparaissent sans laisser de traces.
Quand blanche et privilégiée j’assiste à une répétition d’histoires.
Quand la violence faite aux corps des femmes égale la violence de l’utilisation des mots.
Des corps de ceux qu’on ne veut pas voir ni entendre.
Depuis ma fenêtre de studio, je regarde et ma vie croise la leur.
autoproduction
distribution : Groupe Intervention Vidéo

 

Queen of Hearts
Dan Nadaner –  2016, USA ,1 min 21
Une vision de la vieillesse qui a une certaine ressemblance avec l’imagination accrue de la jeunesse.
autoproduction
autodistribution

 

E11_X
Tessa Garland –  2016, Royaume-Uni, 9 min 18
La vidéo de Tessa Garland « E11_X » engage directement l’espace public. Détecter l’activité se déroulant autour d’elle lui permet de se situer elle-même et les autres. Dans le processus de montage, elle démêle les dialogues des récits imaginaires qui concentrent notre attention sur des idées liées à la surveillance de données utilisées dans la technologie mobile.
autoproduction
autodistribution

 

Okepasela
Kotaro Tanaka – 2015, Japon, 4 min 33
Les matériaux utilisés dans cette vidéo sont considérés comme des erreurs dans la prise de photos par la plupart des gens. Une caméra commandée se déplace à vitesse constante, de sorte que le photographe ne peut voir les images réalisées les unes après les autres.
autoproduction
autodistribution

 

Pace
Dan Nadaner – 2016, USA, 1min 54
Visualisation du problème de la recherche de la paix, du monde extérieur et intérieur, dans le sens à la fois de la vitesse et de la paix.
autoproduction
autodistribution

 

Tierra Quemada / Burned Land
Gabriela Golder – 2015, Canada, 8 min 31
Terre Brûlée “- Les maisons épargnées étaient celles-ci, là-haut, ça avait l’air joli, c’était joli oui, mais après, le feu a commencé et tous les lapins qui étaient ici ont été brûlés. Les flammes étaient hautes, très hautes. C’était comme si la fin du monde approchait-“. Deux oiseaux, c’est la version de la police. À 16 heures, le samedi 12 Avril, deux oiseaux sont tombés sur une ligne électrique traversant El Peral, à la périphérie de Valparaiso. Le vent était extrêmement fort, il secouait ces câbles. Les oiseaux ont été électrocutés. Des étincelles ont jailli et sont descendues à travers les pâturages. Le feu avait commencé. Le vent du sud se fit plus fort. La terre fut brûlée.
autoproduction
distribution : Groupe Intervention Vidéo

 

4min15 au révélateur
Moïa Jobin-Paré – 2015, Canada,  4 min 44
Une jeune femme voit et capture, développe et gratte. Elle recoud des images. Techniques mixtes de la ville en fragments.
autoproduction
distribution : La Bande Vidéo

 

Your contribution
Thomas Cardew – 2016, Royaume-Uni 16 min
Une certaine diatribe … une voix parlant du haut vers le bas … contrôler. consommer. débrayer. mourir. indifférence. si le capitalisme avait une voix … une honnête voix sur ses propres intentions et son désir : manipulation de ceux qui travaillent, qui sont ces colonnes soutenant son étincelant palais.
autoproduction
autodistribution

 

21h :: Programme long
(en deux parties)
12 films – 148min

Definition of Space II
Johannes Gerard – 2014, Taïwan, 2 min 53
Relation entre l’être humain et le terme espace entouré par les limites du visible et du non-visible. L’espace lié à la personne, l’espace personnel, présider l’espace, l’espace créé par les frontières, l’espace sans aucune frontière. L’espace créant la solitude et à l’opposé l’espace du groupe.
production : Self production
autodistribution

 

The Optimistic Cover
Leyla Rodriguez- 2015, Allemagne,4 min 29
Dans ce court-métrage, nous découvrons par procuration les différentes couches de lumières, annonçant la présence d’une promesse magique épargnée par le passage du temps.
autoproduction
autodistribution

 

La impresion de una guerra
Camilo Restrepo & Sophie Zuber – 26mn couleur stéréo 2015 France
La Colombie est confrontée depuis plus de 70 ans à un conflit armé interne, dont les contours ont, au fil des ans, largement perdu de leur netteté. Progressivement s’est installé un climat de violence généralisée à l’échelle de la société.
production : 529 dragons
autodistribution

 

En bleu, blanc et rouge
Yves-Marie Mahé – 2016, France, 4 min 02
Accueillir plutôt que bombarder.
autoproduction
autodistribution

 

Metube 2 August Sing Carmina Burana
Daniel Moshel – 2016, Autriche, 5 min
Après le succès de Elfie and her nerdy son August et après avoir fait leurs preuves avec la webcam de leur maison dans MeTube 1, la paire singulière s’aventure dans la rue pour présenter le plus grand, le plus audacieux, le plus sexy opéra éclair de l’Internet mobile jamais vu !
production : Moshel Film
distribution : aug&ohr medien

 

Tintin au bidet
Maxime Hot – 2016, France, 2 min 22
Remontage d’une séquence du dessin animé Tintin au Tibet révélant formellement le désir sexuel latent entre le jeune reporter à la houppette et le vieux marin barbu.
autoproduction
autodistribution

 

Matkormano
Fabien Rennet & Julien Louvet – 2015, France, 32 min
Dans le village de Marsal, en Lorraine, on l’appelle “le mage” ou Matkormano. En 1950, Maurice Gérard a entamé un long voyage initiatique en Iran, en Inde, en Egypte et à Hawaii. De retour en France, il a enseigné le yoga à Paris. En 1965, à force de travaux alchimiques, lui et ses disciples ont réussi à transmuter la matière et à faire parler une statue-mère capable de réaliser des prédictions. Des politiques sont venus faire appel à ses dons pendant les événements de Mai 68. Mais alors que ses talents de maître commencent à se faire connaître, deux de ses enfants sont enlevés en novembre 1968 et sa statue est volée.
production : 529 dragons
distribution : Light Cone

23h, 2ème partie, 5 films – 68mn

 

Ana Codex
Frédérick Maheux – 2016, Canada, 2 min 56
Chute libre dans l’ADN du long-métrage expérimental ANA. Exploration de l’esthétique de l’autodestruction.
autoproduction
autodistribution

 

Timanfaya
Philippe Cote – 2015, France, 24 min 30
Lanzarote, une île volcanique des Canaries a été façonnée au XVIII siècle par une série d’éruptions. Elle en conserve la mémoire à travers des paysages minéraux semi-désertiques. En 2015, j’ai parcouru ce territoire en quête du cataclysme. Dans ce paysage dévasté, des traces de retour à la vie se dessinaient.
autoproduction
autodistribution

 

thund3R80LT
Jarod Unofisal – 2014, France, 1 min 15
7 VIDEo è dédiée a tout ceux ki croient encore au cou2 FOudr
autoproduction
autodistribution

 

Oui mes noms (say my names)
byol-nathalie Kimura-Lemoine – 2015, Canada, 1min 40
Oui mes noms est une vidéo-réponse à une simple question de présentation… « mais quel est ton nom… pour vrai » ou « mais comment veux-tu qu’on t’appelle… par quel nom? ». Alors, après quelques années de réflexion, voici ma réponse en 100 mots… sur une vidéo de 100 secondes.
autoproduction
distribution : Groupe Intervention Vidéo

 

Rapport ou pas
Michel Toesca & Marianne Khalili Romeo – 2015, France, 35 min 50
Faire couple par le biais du cinéma.
production : L’ECLAT
distribution : L’ECLAT

 

 

L’ensemble des programmes :

Programme animé : le mercredi 6 juillet, 16h & le vendredi 8 juillet, 16h
Programme espace : le jeudi 7 juillet, 17h15 & le samedi 9 juillet, 19h
Programme identité : le jeudi 7 juillet, 19h & le samedi 9 juillet, 17h15
Programme long : le samedi 9 juillet, 21h
Programme mouvement : le vendredi 8 juillet, 17h15 & le dimanche 10 juillet, 19h
Programme perception : le jeudi 7 juillet, 21h & le samedi 9 juillet, 15h30
Programme sens : le vendredi 8 juillet, 21h & le dimanche 10 juillet, 15h30
Programme temps : le vendredi 8 juillet, 19h & le dimanche 10 juillet, 17h15


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Les tarifs des séances cinéma

5€ la séance sans adhésion
4€ la séance avec adhésion
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

Adhésion annuelle à l’association
à partir de 5€

La carte 10 séances + adhésion annuelle
40€

Ouverture de la billetterie, 30 minutes avant le début de chaque séance

 


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte