La 18e édition d’Images Contre Nature se place sous les arcanes de la magie, de la danse et de la musique.

« Filmer la transe », programme conçu avec le festival Les Inattendus fera ainsi l’ouverture. Y sont convoqués les esprits, la tarentule, les vibrations, la liberté, dieux et diables. L’expérience se veut immersive. Ici, ce phénomène est abordé autant du point de vue du documentaire que de l’expérimental, les deux s’essayant à rendre compte de cet état d’exaltation au plus près des sensations et mouvements qu’il provoque. Cet ensemble de films s’ancre dans l’histoire et dépasse cependant le cadre ethnographique. Il est à l’image du travail effectué par les Inattendus à Lyon qui œuvre pour la visibilité et la reconnaissance d’un « cinéma (très) indépendant ».

En clôture, le mage de Marsal s’invitera sur l’écran du Videodrome 2.
2:13PM et Damien Schultz, cinéconcert sur Matkormano sera présenté en première partie de soirée. En novembre 1968, une sombre affaire de disparition d’enfants défraie la chronique. Le père, Maurice Gérard dit Matkormano, docteur ès sciences par la section culturelle psychosomatique et chalogatique de l’ordre de la Thébaïde déclare aux gendarmes que les ravisseurs avaient principalement pour but de voler une statuette parlante. Envoûtants, film et performance plongent dans les méandres d’une pensée extraordinaire et d’un lieu hors-norme, l’ashram de Matkormano.
En deuxième partie, un Jukebox Movies enflammera les corps avec un Kino Limo dédié à la musique afroaméricaine dans le cinéma : blues, jazz, soul, bossa nova… Concocté par Muriel Lefebvre, Derek Woolfenden et Guillaume Lebourg, extraits de films et interventions artistiques viendront rythmer cette performance, histoire de réveiller les morts et de faire sourire les vivants. La magie sera blanche. Il y aura de quoi voir, chanter et finir en beauté cette soirée composée avec la complicité du MUFF et du Videodrome 2.

Enfin, comme chaque année, le festival propose 8 programmes de sélection : temps, espace, perception, mouvement, sens, identité, long et animé. Les sujets les plus variés et les traitements les plus divers s’y entrecroisent. 83 films seront présentés pour 83 auteurs et 26 pays. De manière générale, la présence du found-footage ne se dément pas. Se dégage aussi la question de « je » et de l’altérité, de la description d’une réalité où se joue la place de celui qui regarde comme de celui qui est regardé. Le festival est organisé par P’Silo.

L’entrée est à prix libre.
H.B.

Le site de ICN

Le teaser


15h30 – Programme Perception (10 films – 74min)

Voir le trailer du programme

Nonoko/Kaos No Ma
2mn29   couleur   sil   2017   Japon
de Michael Lyons
Le danseur Nonoko Sato à la galerie Kaos No Ma à Kyoto. Filmé dans la lumière ambiante sur un Kodachrome antique et développé dans Caffenol, chaque image du film a été exposée à la seconde près. Membre de l’Entreprise Kiraza Butoh, Nonoko Sato est également actif comme un artiste indépendant. Un spécial merci à Matuo Sunamoto de la Galerie Kaos No Ma, Kyoto.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Farewell Transmission
14mn05   n/b   stéréo   2017   Canada
de Mike Rollo
La radiodiffusion canadienne a ouvert ses portes à la Station émettrice CBK en 1939 pour servir la région de la prairie du Canada. Les adieux à la Transmission sont indexés dans l’enregistrement à égalité avec la démolition de CBK en 2015 et avec la réponse subjective des médias résiduels informant l’événement. Le bâtiment est imagé par la tension précédant sa destruction : l’émulsion bat comme si avec des décennies de radio-transmission, avait été créé un panégyrique inhabité d’une institution culturelle.
autoproduction
autodistribution
clip

 

165708
6mn37   couleur & n/b   stéréo   2017   Canada
de Josephine Massarella
Tourné en 16mm noir et blanc, en une seule prise de vue, « 165708 » privilégie le travail caméra et la manipulation chimique de la pellicule afin de produire une étude eidétique de l’élasticité temporelle. Elle pratique le flicker, l’accéléré extrême, le light painting/ peinture à la lumière, l’animation image par image, la teinture et l’adoucissement et organise son film en structure métrique, selon des cycles d’alternance de plans, ce qui provoque un magnétisme rythmique, sensible tant dans le tempo que dans l’esthétique visuelle. La partition musicale originale est de Graham Stewart.
autoproduction
distribution : CFMDC
clip

 

LA COGNIZIONE DEL CALORE (The Heat Cognition)
11mn35   couleur   stéréo   2017   Italie
de Salvatore Insana
« La cognition de la chaleur ». Une journée d’été dans un parc de la ville, un jour torride. Qui que ce soit ne pouvant y échapper cherche des substituts à son désir de vacances. Les plages sont teintées de vert et la scène extérieure nourrit la vue. Parcelles infantiles et vues brûlées. Poursuites à perte de vue. Ce lieu est rempli de fantômes.
autoproduction
autodistribution
clip

 

38 River Road
7mn14   couleur   Sil   2016   États-Unis
de Josh Weissbach
On entend la voix du personnage le moins présent. On voit la figure du personnage muet. La séquence des messages vocaux est imagée par des événements non identifiés. La crainte réside dans la gestuelle du récit.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Slump
4mn14   couleur   stéréo   2017   Canada
de Simon Elmaleh
Réalisé à partir de pellicules 8mm altérées de pornographie suédoise, « Slump » suggère par ses couleurs délavées à l’acide, la frénésie du jeu érotique.
production : La Bande Vidéo
distribution : La Bande Vidéo
clip

 

ILLEGAL contemplation
3mn18   couleur   stéréo   2017   Espagne
de Rrose Present
La contemplation pourrait être un acte de rébellion sensible, avec un œil qui désapprend les lois du regard de «colonisateur». En Catalogne le jaune est devenu une couleur illégale parce qu’il symbolise la liberté des prisonniers politiques catalans. L’état espagnol ne peut interdire que les fleurs des mimosas s’épanouissent au retour de la floraison. Comme peindre un temps, avec un montage ludique de mer jaune caressée par le vent. Hommage à «  » Imaginez un œil indiscipliné par les lois de l’homme …  » de Stan Brakhage et des prisonniers politiques : Oriol Junqueras, Joaquim Forn, Jordi Sànchez et Jordi Cuixart.
autoproduction
distribution : The Film-Makers’ Cooperative
clip

 

Kinski wanted Herzog to direct but he turned it down
6mn   couleur   stéréo   2017   Canada
de Guillaume Vallée
Écho au rêve brisé de Klaus Kinski, face aux multiples refus de Werner Herzog de réaliser un film sur le violoniste fou, Paganini, dont il a écrit le scénario. Une transe psychédélique qui tente de saisir l’émotion récurrente de ces moments anecdotiques. Traces d’un film qui aurait pu exister.
autoproduction
distribution : Vidéographe
clip

 

IMPRESSURE
4mn35   couleur   stéréo   2017   Royaume-Uni
de Guli Silberstein
Le code vidéo capturé lors des voyages en famille dans le paysage britannique, explose et diffuse sur l’écran, créant des frottis de couleurs vives et fusionnant des formes en mouvement. Le travail s’interroge sur la connexion mystérieuse entre la nature et les humains, et l’utilisation de la technologie dans la perception du monde naturel.
autoproduction
autodistribution
clip

 

To the Nightingales
10mn54   couleur   stéréo   2017   Canada
de Kandis Friesen
« To The Nightingales » est un collage filmique, une poétique audiovisuelle émergeant d’un espace rythmique antérieur. Passant au crible des pellicules trouvées d’un ancien film coloré à la main, la vidéo transporte le spectateur dans un autre royaume, absorbé par l’obscurité et lavé de lumière. Les sons superposés et les images texturées deviennent une sorte de rumination désinvolte sur les matériaux de l’artiste, sur la naissance et la mort, sur l’attention, la construction et la tension – une liste abstraite de ces choses que l’on ne peut obtenir.
autoproduction
distribution : Groupe Intervention Vidéo
clip


17h15 – Programme Identité (14 films – 63min)

Voir le trailer du programme

The River
1mn   couleur   stéréo   2017   États-Unis
de Jeremy Newman
Dans cette vidéo, découvertes d’une présence inattendue au bord de la rivière.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Cake d’amour
3mn   couleur   stéréo   2017   Belgique
de Kika Nicolela
Dans CAKE D’AMOUR, une femme chante – et incarne- la recette d’un gâteau d’amour.
autoproduction
distribution : HEURE EXQUISE !
clip

 

Pink Party
6mn53   couleur   sil   2017   France
de Sandrine Deumier
« Something is wrong in the magical space. » Pink Party est un ballet mécanique à l’ère du cyborg et de l’artificialité des comportements humains. Composée de 21 tableaux où se côtoient très indistinctement chimères cybernétiques, humanoïdes et humains objectalisés aux comportements et aux identités réversibles, cette pièce dessine une série de possibles préfigurations artificielles de l’humain.
autoproduction
autodistribution
clip

 

3 peonies
3mn13   couleur   stéréo   2017   États-Unis
de Stephanie Barber
Un court 16mm poétique, une simple action sculpturale. Ce que devient l’apparence est l’humour possible entre des interactions matérielles, l’offre et le symbolisme parfois mélodramatique de la coupe de fleurs. Cela commence par une révérence à la beauté naturelle allant vers l’expressionnisme abstrait et un travail coloré de haut modernisme qui, dans des nombreux cas a permis d’éviter la banalité d’une telle beauté « naturelle ». La bande sonore par collage suggère les préoccupations plus graves, doucement insistantes derrière la platitude de la forme des sons utilitaires qui se déchirent.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Hiatus
5mn21   couleur & n/b   stéréo   2018   États-Unis
de Vivian Ostrovsky
La protagoniste du film est l’auteure ukraino-brésilienne Clarice Lispector (1920-1977), à partir du seul enregistrement TV qu’elle a fait de toute sa carrière et dont elle n’a autorisé la diffusion qu’après sa mort. Pourquoi Clarisse ? Il y a des rapprochements entre elle et moi, ma famille, et ce qu’elle transcrit n’est pas loin de ce que parfois je ressens.
production : On the Fly
distribution : Light Cone
clip

 

L’usine
3mn44   couleur   dolby stéréo   2017   France
de Isabel Pérez del Pulgar
L’alternance des horaires et des quarts de travail dans des semaines alternées entraîne une modification de la perception du temps, des horaires de repas et de sommeil. La lumière électrique permanente dans les espaces de travail est source de confusion et l’est étrangement pour les horaires et la lumière du soleil. Le bruit constant tout au long de la journée, le manque de communication, les mouvements répétitifs, le rythme des bandes transporteuses, le petit espace de mobilité, les postures forcées, les exigences de vitesse dans l’exécution de la tâche, les blessures sur les mains suite à la pression et la manipulation des couteaux… tout cela provoque un état de stress et de forte anxiété. Toute l’activité est marquée par les horaires d’un jour à l’autre de façon précise et répétitive. Succédant aux jours dans une ligne continue divisée par des week-ends invisibles. Il y a un détachement ou un dépliage du moi dans un abîme intemporel, dans lequel se crée une danse, une chorégraphie de femmes autosuffisantes. La vie devient une boucle aliénante. Le rythme et l’exécution du film a été conçu comme la projection d’un film, avec l’idée de créer la perception d’une boucle sans fin. Les changements lumineux et chromatiques font la différence entre l’espace extérieur et intérieur de l’usine, ainsi qu’une retrospection vers le cinéma muet. Pour la réalisation du projet, j’ai utilisé des images et des sons du domaine public.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Godzone
5mn33   couleur   stéréo   2017   Nouvelle-Zélande
de Brit Bunkley
« Godzone » est un terme familier pour la Nouvelle-Zélande – raccourci de « God’s Own Country », utilisé en Nouvelle-Zélande comme titre d’un poème sur ce pays écrit par Thomas Bracken en 1890. Dans cette vidéo, l’architecture industrielle (pittoresque, mais sinistre dans son déclin) rivalise avec le paysage saisissant de NZ en 3D virtuel. Les images réelles sont combinées avec la réalité alternative 3D des survols d’îles comme « Solaris » telle une ruine d’usine qui apparaît dans le clip sur un parc de NZ construit pendant le programme de travail de la Grande Dépression – un paysage unique riche à la fois de fougères Ponga et de séquoias, de Jurassic Park et du nord de la Californie.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Irae
5mn25   n/b   stéréo   2017   France
de Gérard Cairaschi
La vidéo IRAE (colère en latin) entremêle mythes, croyances, récits. Images qui nous habitent, peuplent notre imaginaire, nous construisent. Images façonnées par nos rêves, l’art et nos désirs. La bande son, longue complainte, évoque l’absence, la douleur, le désir, l’attente, l’espoir, la colère.
autoproduction
autodistribution
clip

 

shadows of a radio in the east
1mn   couleur   stéréo   2016   Espagne
de Nacho Recio
« Shadows of a Radio in the East », enregistré d’un téléphone mobile, est présenté comme une expérimentation audiovisuelle dans le contexte d’un Berlin encore assombri par un passé dense et incertain.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Please step out of the frame.
4mn10   n/b   stéréo   2018   États-Unis
de Karissa Hahn
De votre bureau (haut) se méfier de l’image manufacturée se méfier de l’image assemblée ne donner aucune crédibilité au profit de masse discréditer le récit dans sa totalité diffamer la chronique d’entreprise dénigrer les annales collectives douter de la copie construite – considérer le clone, accepter la vision démantelée, exalter maintenant le cerveau qui s’abonne au ditto alimenter l’illusion du gadget nourrir le cauchemar gizmo inciter l’idiote boîte à prophétie enflammer le dingbat, fantôme du film, brûler le devenir des pixels comme un pansement, un renfort fabriqué dans l’empire de l’ordinateur et vous nourrir de la vision-machine de la partition de l’écran.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Dalva
3mn   couleur   stéréo   2017   Canada
de Guillermina Buzio
« Dalva » a élevé toute seule huit garçons à Arembepe, un endroit où la mer et la musique marquent le rythme.
autoproduction
distribution : Groupe Intervention Vidéo
clip

 

A medium-sized statement
7mn29   couleur & n/b   stéréo   2016   Danemark
de Thomas Kyhn Rovsing Hjørnet
Une vidéo composée de 82 morceaux found footage, chacun étant individuellement titré et accompagné d’un ensemble de notes jouées au piano. Ensemble, ces 82 segments, combinent image, texte et son, pour constituer un état ni grand ni petit.
autoproduction
autodistribution
clip

 

sol
5mn14   n/b   stéréo   2017   Norvège
de Ottar Ormstad & Taras Mashtalir & Yan kalnberzin
« sol » (mot norvégien pour le soleil) est le cinquième ouvrage d’une collection de poèmes vidéos créés par le duo norvégien-russe OTTARAS (Ottar Ormstad et Taras Mashtalir), cette fois avec le vidéaste russe Yan Kalnberzin. Toutes les œuvres sont basées sur la musique de Mashtalir et la poésie concrète d’Ormstad, uniquement à partir de noms de familles norvégiennes.
autoproduction
autodistribution
clip

 

SONG N°27
4mn50   couleur   stéréo   2018   France
de Céline Trouillet
Amina est une psychologue belge et ancienne candidate à l’émission télévisée The Voice. Elle affirme son droit à la liberté d’expression tant sur le plan religieux que sur le plan artistique, ce qu’elle ne considère pas comme s’excluant mutuellement.
autoproduction
autodistribution
clip

 


19h – Programme Espace (15 films – 69min)

 

Voir le trailer du programme

Juillet
2mn30   couleur   mono   2017   Belgique
de Ian Menoyot
En juillet 2016, les Etats-Unis d’Amérique bombardent officiellement la Syrie. Au même moment, un Américain effectue le premier saut d’avion sans parachute.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Passages
11mn11   couleur & n/b   stéréo   2018   Chine
de Di Hu
Passages du temps, passages de distance, passages d’Histoire, passages d’Idéologies, passages de guerres, passages d’écrans, passages d’émotions … En 2016, j’ai voulu faire deux vidéos comparant très soigneusement deux ponts de deux villes (Shanghai et Paris) Paris où j’ai vécu longtemps et à laquelle je suis attaché émotionnellement. La première vidéo a été réalisée tandis que la deuxième a été abandonnée faute d’argent d’où un intérêt nouveau pour le film. Début 2018, je commence la deuxième vidéo en essayant un montage de deux heures de films d’actualités aux sujets divers fournis par les Archives Françaises du Film, en regard avec ma première vidéo filmée à Shanghai.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Our Great Day 1967
2mn53   couleur   stéréo   2017   Afrique du Sud
de Roger Horn
Comprenant une séquence found footage de l’ère d’apartheid de l’Afrique du Sud, « Notre Grand Jour 1967 » imagine qu’un jour les Sud-Africains noirs et colorés auraient les mêmes droits et privilèges que les citoyens blancs de l’époque. L’audio du film a été collecté sur une des plages de la ségrégation de Cape Town. Malgré les efforts des cinéastes pour intégrer les protagonistes dans les lieux où ils ont été autrefois discriminés ou exclus, le rappel douloureux du passé par la présence des uniformes des domestiques et la courte séquence accidentellement captée rend celui-ci inéluctable.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Still life
1mn28   n/b   stéréo   2016   Hongrie
de Peter Klausz
Nature morte, un style de peinture sur film. Un pic révélateur dans la vie d’une famille. Tourné en 8 mm lors d’un camp de photographie et de cinéma ‘Fotófalu’ en Hongrie pendant l’été 2016.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Underneath it all
4mn42   couleur   stéréo   2017   Allemagne
de Mélissa Faivre
Une expérience immersive qui unifie notre environnement matérialiste avec le pouvoir et la force de la nature. L’eau est omniprésente et façonne les paysages qui se succèdent en un flux continu. L’image atteint un point d’harmonie et d’abstraction où seul le ruissellement des couleurs est évident, comme une peinture en mouvement où l’eau serait pinceau.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Mais Ailleurs c’est toujours mieux
4mn09   couleur & n/b   stéréo   2016   États-Unis
de Vivian Ostrovsky
Film-hommage à Chantal Akerman, le nouveau court de Vivian Ostrovsky s’amorce sur leur première rencontre début des années 70. Mêlant ses propres films à ceux de Chantal Akerman, la réalisatrice fait revivre quelques instants la personnalité de Chantal. Quarante années d’amitié condensées en quatre minutes…
production : On the Fly
distribution : Light Cone
clip

 

Paradox
4mn08   couleur   stéréo   2018   Inde
de Aditi Kulkarni
Quand un mensonge est vérité, la vérité devient mythe ! Il déclenche le processus d’amalgame de perceptions d’une image dans une représentation parallèle à la réalité. Une image représente quelque part un espace mental dépassant la réalité et la signification même de cet espace spécifique.
autoproduction
autodistribution
clip

 

(No) We, I, Myself and Them?
8mn55   couleur   stéréo   2017   Allemagne
de Christin Bolewski
Un manuscrit vidéo numérique – remédiation interculturelle, mélange de genre et remake d’un ancien rouleau chinois fait main qui pose des questions sur la relation entre individu et société luttant entre tradition et progrès culturel utilisant des documentaires historiques et des films enregistrés sur la place Tianamen de Pékin.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Through
1mn52   couleur   stéréo   2017   Pologne
de Mariusz Wirski
Le narrateur à la première personne utilise des outils de tournage d’une façon inhabituelle. Le créateur dévoile sa sensibilité à la lumière du soleil, au mouvement et à l’espace, soulignant le fait d’être élusif à ces éléments qui construisent un microcosme de sensations.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Your Darkness
4mn42   n/b   stéréo   2017   États-Unis
de Susan DeLeo
Voyage lyrique et flux de conscience conçu dans des errances sombres et une transe comme état dans le paysage occidental et hors de celui-ci.
autoproduction
autodistribution
clip

 

To the Buoy
1mn39   couleur   stéréo   2018   États-Unis
de Dan Nadaner
Le nageur dans la mer, avec une mer de pensées dans l’esprit.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Double-cross the bridge
2mn39   n/b   sil   2017   France
de Maxime Hot
« Seul le présent existe dans le temps, et rassemble, résorbe le passé et le futur ; mais le passé et le futur seuls insistent dans le temps, et divisent à l’infini chaque présent. » Gilles Deleuze, Logique du sens, 1969.
autoproduction
autodistribution
clip

 

The poem of time
1mn43   couleur   stéréo   2016   Iran
de Soheil Seraji & Amin Djavadi
Tout est sous l’influence de la musique …
autoproduction
autodistribution
clip

 

Passenger Grid
6mn42   couleur   sil   2018   États-Unis
de Neil Needleman
Dissection de la captation de 6 minutes du film d’Antonioni « le Passager, » mis dans un réseau.
autoproduction
autodistribution
clip

 

Le Temps Perdu
6mn15   couleur & n/b   stéréo   2017   États-Unis
de Zohar Kfir
Le Temps perdu met en oeuvre l’archive d’un found footage, puisant dans l’histoire de la création et du réemploi comme méthode de compilation de films provenant de matériel non tourné par la réalisatrice ; ce procédé est décrit par Harun Farocki comme : « il ne faut pas chercher de nouvelles images, comme si elles étaient encore invisibles, mais il faut travailler celles qui existent déjà de telle manière qu’elles apparaissent nouvelles ».
autoproduction
distribution : Groupe Intervention Vidéo
clip


Le partenaire de programmation

Voir la page partenaire

 

 

 

 


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte