sensibles, explosifs, singuliers – venez découvrir des programmations de courts métrages jamais vus ailleurs

Du documentaire à la fiction, le format court ne trouve que trop rarement sa place sur le grand écran, en dehors des festivals ou de propositions liées à des longs métrages idoines.

Mais que faire de films courts réalisés avec peu de moyens et auto-produits ? Qu’en est-il d’un projet réalisé au cours d’un cursus académique de cinéma ou d’art, dont la diffusion trouverait tout son sens dans un salle obscure ? Comment montrer des œuvres, a fortiori courtes, quand les listes d’attente pour les distributions en salles d’exploitations sont déjà plus embouteillées que le périphérique parisien en heure de pointe ?

Videodrome 2 propose désormais, un vendredi par mois, une carte blanche mensuelle participative : une mosaïque de films en tous genres, de toutes formes, sur tous sujets, mais une condition sine qua non : seuls les courts métrages sont acceptés.

De 2 à 5 films courts, l’idée est d’offrir aux cinéastes un espace pour projeter leur œuvre dans des conditions professionnelles, avec un moment d’échange dans l’espace intimiste de notre salle.


Le plan

de Mario Brem, 2020, France, 13 min

Poussé par une curiosité naïve, F se promène dans un monde qui semble déchiré entre le béton et la nature. Avec la vision structurée d’un chercheur et le geste anarchique de l’artiste en improvisation, il s’approche des traces et des fragments de la civilisation humaine. Toujours à ses côtés, se trouve la marionnette rose R, semblable à un zombie, que F tente de réconforter et de soigner. Un témoin silencieux de sa recherche solitaire. Leur relation devient un portrait troublant, un voyage poétique pour louer la beauté révélatrice de l’instant absurde.


Le plan | Bande annonce


Blue

de Frederic Bayer Azem, 2021, France, 27 min, VOSTFR

Samira va enfin acheter sa voiture, mais il faut se décider sur le modèle. La nuit tombe, les ombres rodent.

“Frederic Bayer Azem offers a great political film on the nebulous atmosphere of France infected by Islamophobia and autoritharian reflexes (it takes a lot of courage to dare to evoke the figure of Georges Floyd, without breaking their face). In particular in questioning the place of the Arab and Black populations, beyond the mirage of equal opportunities. It’s sharp (like Kitano), it’s acerbic but also incredibly moving (Bayer Azem never forgets that his characters are made up of poetry, dreams and aspiration for beauty, before being confronted with a societal hostility). He is happy to note that French cinema still has the breath of anger. Besides, the staging is incredible and unique, totally devastating while the film constantly goes off the rails as if to better say « fuck » has a narrative highway. And a film that begins with the dissonant sax of Anthony Braxton can only be a good film!”
// Frédéric Bayer Azem propose un grand film politique sur la l’atmosphère nébuleuse de la France, infectée par l’islamophobie et les réflexes autoritaires (il faut beaucoup de courage pour oser évoquer la figure de Georges Floyd, sans se casser la figure). Notamment en questionnant la place des populations arabes et noires, au-delà du mirage de l’égalité des chances. C’est tranchant (comme du Kitano), c’est acerbe mais aussi incroyablement émouvant (Bayer Azem n’oublie jamais que ses personnages sont faits de poésie, de rêves et d’aspiration à la beauté, avant d’être confrontés à une hostilité sociétale). Il est heureux de constater que le cinéma français a encore le souffle de la colère. Par ailleurs, la mise en scène est incroyable et unique, totalement dévastatrice tandis que le film déraille constamment comme pour mieux dire « fuck » a une autoroute narrative. Et un film qui commence par le saxo dissonant d’Anthony Braxton ne peut être qu’un bon film !
Russell Banks

Proposez votre court pour la prochaine session des Films en commun !

Pour participer, envoyez un lien de visionnage de votre film (durée maximale : 40 minutes) à l’adresse suivante : contact@videodrome2.fr


Partager cette séance

Rejoindre l’évènement Facebook


Tarif de la séance

PRIX LIBRE

Nous souhaitons que le cinéma demeure accessible à toutes et tous. La curiosité, et le plaisir des images ne doivent pas être un privilège. Les projections engendrent des coûts de diffusion, c’est pour cela que nous conseillons le prix de 5€.

L’adhésion annuelle à l’association est nécessaire pour assister aux séances. Elle est accessible à partir de 5€ et valable sur une année civile.

Voir les cartes d’abonnement au Videodrome 2

La billetterie ouvre 30 minutes avant le début de chaque séance.


Toutes les séances Des films en commun

 

Des films en commun #1 | Programme de courts métrages
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Chevaliers de Maxime Robert, 2021, France, 29 min
Amande et Hayette d'Inès Grunenwal, 2020, France, 25 min

Des films en commun #2 | Programme de courts métrages
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

En présence de Mario Brem et Frederic Bayer Azem

Le plan de Mario Brem, 2020, France, 13 min
Blue de Frederic Bayer Azem, 2021, France, 27 min, VOSTFR

Des films en commun #3 | Programme de courts métrages
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

En présence de la compagnie Ellipse et du Collectif Wrong Time, de Danya Hammoud et Mathieu Hendrickx

Programme de courts métrages

Des films en commun #4 | Programme de courts métrages
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

En présence de Alice Voisin (réalisatrice), Tristan Thomas (réalisateur), Lucas Ortiz (acteur) + Jeanson Péchin et Inès Day en visioconférence

Programme de courts métrages

Des films en commun #5 | Programme de courts métrages
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Mistral de Simon Cattiaux et Pierrick Lefrileux (2022) France | 5 min

Rutax, clip de Jan Brundu-Bull

D-Iva de Christophe Jarosz (2021) France / Monténégro | 15 min

The Killers by MAUG, clip de Jan Brundu-Bull 

En présence des réalisateurices

Des films en commun #6 | Programme de courts métrages
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Soleil de plomb de Kiana Hubert-Low | 2020 | France | 13 min

Contrageneration de Anna Stradinger | Allemagne | 2022 | 34 min | VOSTFR

Pluriel·le·s, entre nos corps de Marie Vinay | 2022 | France

En présence des réalisateurices

Des films en commun #7 | Programme de courts métrages
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

45850 de Horia Pop | 2022 | France | 9 min | Production Cinemagis Provence

Midnight 13 de Fanta Cherif | 2021 | France | 19 min 

O Terra, Addio de Alex Frigoult, Stephanos Mangriotis et Gaël Marsaud | 2020 | France | 8 min | Production Dekadrage

En présence des réalisateurices

Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte