Après Mémoires sauvées du vent, Feux, Terre(s) Promise(s) est le troisième cycle (3/4) d’une programmation sur les quatre éléments au cinéma. 

La terre, la poussière, la boue, sont des motifs qui habitent les films de ce cycle jusqu’à l’épuisement. C’est dans cette glaise commune qui s’étoile sur les routes des protagonistes que les cinéastes fouillent pour déceler les mêmes signes, les mêmes lumières, les mêmes secrets. Que ce soient les rois mages qui se trompent de route, les bambaras qui fuient l’oppression de la sorcellerie , les enfants immigrés du Borinage contraints de faire des terrils leurs montagnes ou encore les Ganigas reniant en partie leurs lois ancestrales pour gagner le nouveau monde, tous tentent d’échapper au même fatalisme. Exilés du monde, exclus de l’espoir, de la terre promise, sont-ils, pour autant condamnés au désespoir?

 

 » lire la suite

La Cabale des oursins

de Luc Moullet, 1991, France, 17 min

Les “oursins”, ce sont les terrils, ces montagnes à-côté des mines, que l’on dessine sur les cartes en forme d’oursin. La “cabale”, c’est Moullet lui-même qui la lance, considérant le mépris dans lequel on tient ces montagnes de déchets retirés du sous-sol par des générations de mineurs. Il en entreprend l’ascension, la recension et l’éloge, à sa façon lyrique et acharnée, nous amenant de la manière la plus rigoureuse et loufoque à la fois à les aimer.

Le documentaire est pour Moullet le moyen de questionner radicalement et obsessionnellement nos actions les plus simples : aimer (“Anatomie d’un rapport“), manger (“Genèse d’un repas“), marcher (“La Cabale…“), nager (“Ma première brasse“), prendre le métro (“Barres“), visiter (“Foix“). Il nous fait rire en se mettant dans tous ces états (amant, mangeur, marcheur, nageur, voyageur, touriste), en donnant de sa voix, de sa personne pour désosser les évidences, explorer les lieux communs, arpenter les territoires oubliés. Dans “La Cabale des oursins“, Moullet sait à la fois être le plus terre à terre et prendre le plus de hauteur, littéralement, en grimpant en haut des terrils pour dénoncer l’indifférence qui les entoure.

Jacques Deschamps pour Tenk

Déjà s’envole la fleur maigre

de Paul Meyer, 1960, Belgique, 1h27

Une famille italienne en quête d’une vie meilleure vient rejoindre le père, mineur dans le Borinage en Belgique. Cette arrivée est doublée d’un départ imminent, celui de Domenico, autre mineur italien, qui après 17 ans dans la mine ne pense qu’à rentrer dans son village, car le travail se fait de plus en plus rare. Meyer filme la mélancolie, la misère mais aussi les joies des familles de mineurs : le premier jour des enfants à l’école, les dimanches festifs, les jeux sur les terrils…

Il y a des films qui ont la grâce. “Déjà s’envole la fleur maigre” est de ceux-là. Deux petits Italiens y rejoignent la compagnie hirsute et polyglotte des enfants de mineurs du Borinage. Mais les puits vont fermer, un monde bascule. “Borinage… charbonnage… chômage…” scande Domenico, l’ancien, un de ces héros tragiques que la caméra précise de Paul Meyer saisit avec une infinie douceur, comme elle s’attarde, attentive et délicate, sur un bal où un couple danse sans se comprendre, sur une dégustation de bonbons imaginaires, sur un paysage industriel, une nuque, une tignasse qu’on ébouriffe… Et c’est comme si, en même temps que la classe ouvrière, s’envolait ici à jamais un secret de cinéma aujourd’hui perdu.

Vladimir Léon, réalisateur, producteur

 


Partager cette séance

Partager l’événement facebook


Tarif de la séance

PRIX LIBRE
Nous souhaitons que le cinéma demeure accessible à toutes et tous. Nous souhaitons pouvoir porter la singularité de notre modèle de diffusion non commercial.
La curiosité, et le plaisir des images ne doivent pas être un privilège.
Si nous conseillons un prix, 5 euros (celui que nous appliquions jusqu’à présent), ce sera prix libre à partir de janvier 2020, pour toutes les séances organisées et portées par l’équipe de Videodrome 2, signalées en conséquence dans nos supports de communication.

Adhésion annuelle obligatoire de 5 euros (année civile)

Voir les cartes d’abonnement au Videodrome 2

La billetterie ouvre 30 minutes avant le début de chaque séance


Pour vous souvenir de ces séances, vous pouvez les ajouter à votre agenda

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte


Toutes les séances du cycle

La terre de Alexandre Dovjenko | Terre(s) Promise(s)
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle cinéma Terre(s) Promise(s)
Projection en pellicule 35mm

La terre de Alexandre Dovjenko, 1930, URSS, 1h15, VOSTFR

 

 

Déjà s’envole la fleur maigre de Paul Meyer | Terre(s) Promise(s)
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle cinéma Terre(s) Promise(s)

La Cabale des oursins de Luc Moullet, 1991, France, 17 min
Déjà s’envole la fleur maigre de Paul Meyer, 1960, Belgique, 1h27

Yeelen de Souleymane Cissé | Terre(s) Promise(s)
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle cinéma Terre(s) Promise(s)

Yeelen de Souleymane Cissé, 1987, Mali, 1h45, VOSTFR

Le Chant des Oiseaux d’Albert Serra | Terre(s) Promise(s)
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle cinéma Terre(s) Promise(s)

Le Chant des Oiseaux d’Albert Serra, 2008, Espagne, 1h38, VOSTFR

First Contact de Robin Anderson et Bob Connolly | Terre(s) Promise(s)
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle cinéma Terre(s) Promise(s)

First Contact de Robin Anderson et Bob Connolly, 1982, Australie, 52 min, VOSTFR

Joe Leahy's Neighbours de Robin Anderson et Bob Connolly | Terre(s) Promise(s)
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle cinéma Terre(s) Promise(s)

Joe Leahy's Neighbours de Robin Anderson et Bob Connolly, 1988, Australie, 1h30, VOSTFR

Le trésor de la Sierra Madre de John Huston | Terre(s) Promise(s)
ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du cycle cinéma Terre(s) Promise(s)

Le trésor de la Sierra Madre de John Huston, 1984, USA, 2h06, VOSTFR


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Voir le programme complet des séances cinéma

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte