Les films qu’on vous présente pour cette deuxième édition nous ont touché.e.s car ils se rejoignent dans le désir de partager quelque chose de l’histoire de leurs réalisateur.ices. Généreux, ils nous laissent, à nous public, la place de comprendre, d’expérimenter et de ressentir les mondes multiples qui les habitent.

» lire la suite


#7 Recréer son langage

programme de courts métrages d’une durée de 1h07

Hiatus

de Vivian Ostroksky, 2018, Brésil, 6 min, VOSTFR

Le personnage de ce film est Clarice Lispector (1920-1977), autrice ukraino-brésilienne introvertie et solitaire. Le film est construit à partir d’un entretien télévisé de l’écrivaine, diffusé seulement après sa mort. Ce qu’elle dit dans cet entretien de 1977 est toujours d’une grande pertinence et résonne avec un sentiment d'”entre-deux” que je ressens moi-même aujourd’hui.

 

Inspiraçao

de Ariany de Souza et son équipe, 2020, Brésil, 19 min, VOSTFR

La réalisatrice et actrice principale du film, Ariany de Souza, est une jeune femme de la zone ouest de Rio de Janeiro qui a trouvé dans la musique et la poésie les inspirations nécessaires pour surmonter les obstacles que la vie mettait sur son chemin.

 

Conec

de Eden Tinto-Collins, 2020, France, 11 min

« Plus on se rapproche du cœur des choses, plus les mots s’effondrent. D’abord ils se mettent à trembler. Puis ils commencent à se contredire les uns les autres ou à devenir des paradoxes. Puis ils s’effondrent tout bonnement, se dissolvent, s’évanouissent. » (Mel Baggs)

« Purifiées à la flamme bleue des soudures autogènes les niaiseries coloniales. » (Suzanne Césaire)

Dans une autre version de cette histoire, Abdoulaye et Layla se rencontraient à Auchan, de part et d’autre d’une caisse. Abdoulaye reconnaissait en Layla « par défaut noir son corps menacé ». Coincé.es dans un temps qui ressemblait à un futur mais qui était peut-être une vision radicalisée du temps capitaliste, Layla et Abdoulaye étaient vécu.es comme des déjections de l’histoire, des produits manufacturés. Sur le tapis roulant d’une caisse de supermarché, toutefois, ils tombaient amoureuses.

Dans cette version de l’histoire, Abdoulaye et Layla ne se rencontrent pas. Ce sont plutôt deux avatars d’une même voix qui nous avertit, dans la langue articulée qu’on peut comprendre, qu’on ne comprend pas. Si on essayait au moins de comprendre qu’on ne comprend pas, on commencerait par dire que le monde de LayLAbdoulaye n’est pas vraiment autre chose que le monde dans lequel on évolue. C’est un monde saturé par la différenciation et par l’incompréhension de la différence.

La première partie de la version de cette histoire s’élabore dans une glossolalie, une langue inventée, fusion d’un chant de rage et d’une danse floue. La seconde partie n’est pas tout à fait la traduction de la première. Elle vient rendre sensible à quel point cette voix et les corps qu’elle habite sont rendus à la fois incompréhensibles et codifiables par le monde qui les entoure.

De quoi le corps, blanchi en infra, d’AbdouLayla, est-il le signe ?

De rien peut-être. Peut-être justement qu’il échappe aux captations du langage, à sa dimension symbolique, et qu’il se résume à ses interactions, surnaturelles, avec les objets et les êtres : c’est une autre dimension.

NK

 

Eight Years

de Liberty Ingraham-Gonzales, 2020, États-Unis, 3 min, VOSTFR

Une exploration poétique des huit années qui séparent la réalisatrice de sa tentative de suicide.

 

Comme notre langue s’écrit au sol

de Charlotte EL Moussaed, 2020, France, 19 min

“Je revenais comme quelqu’un d’autre, j’étais plus de là-bas.”

Combien sommes-nous ?

 


Partager cette séance

Partager l’événement facebook


Tarif de la séance

PRIX LIBRE
Nous souhaitons que le cinéma demeure accessible à toutes et tous. Nous souhaitons pouvoir porter la singularité de notre modèle de diffusion non commercial.
La curiosité, et le plaisir des images ne doivent pas être un privilège.
Si nous conseillons un prix, 5 euros (celui que nous appliquions jusqu’à présent), ce sera prix libre à partir de janvier 2020, pour toutes les séances organisées et portées par l’équipe de Videodrome 2, signalées en conséquence dans nos supports de communication.

Voir les cartes d’abonnement au Videodrome 2

La billetterie ouvre 30 minutes avant le début de chaque séance


Pour vous souvenir de ces séances, vous pouvez les ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte


Toutes les séances du festival

#1 Vers la puissance soin [Séance d'ouverture] | Festival LES MAINS GAUCHES
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du Festival de Court-métrages Queers et Féministes LES MAINS GAUCHES
Suivie d'une discussion avec les réalisateur.ices présent.es

#1 Vers la puissance soin, programme de courts métrages d'une durée de 56 min

 

#2 Parler d'amour | Festival LES MAINS GAUCHES
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du Festival de Court-métrages Queers et Féministes LES MAINS GAUCHES
Suivie d'une discussion avec les réalisateur.ices présent.es

#2 Parler d'amour, programme de courts métrages d'une durée de 56 min

#3 Dire le passé, écrire le présent | Festival LES MAINS GAUCHES
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du Festival de Court-métrages Queers et Féministes LES MAINS GAUCHES

#3 Dire le passé, écrire le présent, programme de courts métrages d'une durée de 1h20

#4 Dire ce qui nous étouffe | Festival LES MAINS GAUCHES
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du Festival de Court-métrages Queers et Féministes LES MAINS GAUCHES
Suivie d'une discussion avec les réalisateur.ices présent.es

#4 Dire ce qui nous étouffe, programme de courts métrages d'une durée de 1h27

#5 Repenser le sexe | Festival LES MAINS GAUCHES
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du Festival de Court-métrages Queers et Féministes LES MAINS GAUCHES
Suivie d'une discussion avec les réalisateur.ices présent.es

#5 Repenser le sexe, programme de courts métrages d'une durée de 46 min

#6 Habiter son monde | Festival LES MAINS GAUCHES
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du Festival de Court-métrages Queers et Féministes LES MAINS GAUCHES

#6 Habiter son monde, programme de courts métrages d'une durée de 1h20

#7 Recréer son langage | Festival LES MAINS GAUCHES
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du Festival de Court-métrages Queers et Féministes LES MAINS GAUCHES
Suivie d'une discussion avec les réalisateur.ices présent.es

#7 Recréer son langage, programme de courts métrages d'une durée de 1h07

#8 Chercher ensemble | Festival LES MAINS GAUCHES
Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille

Dans le cadre du Festival de Court-métrages Queers et Féministes LES MAINS GAUCHES

#8 Chercher ensemble, programme de courts métrages d'une durée de 1h38


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Voir le programme complet des séances cinéma

Les séances de cinéma
Videodrome 2 | 49, cours Julien | 13006 Marseille Carte