Le 24 septembre 2018, dans le cadre du séminaire “L’art tout contre la machine”, s’est tenue, à l’invitation de Rodolphe Olcèse, une soirée de présentation de deux oeuvres du collectif LFKs, au collège des Bernardins, à Paris.
D’une part, la web-série Tour-Réservoir, d’autre part le film L’insulte faite au paysage.
La présentation était effectuée par Julien Chollat-Namy, qui est l’un des “Julien” du Videodrome 2.

Des épisodes de la web-série Tour-Réservoir ont déjà été diffusés lors du cycle Godard : Histoire(s) d’amour du garçon et de la fille, en 2016, au Videodrome 2.

Mais la série est générative et aléatoire, aucun épisode ne peut être vu deux fois via la plateforme “Tour-réservoir”.

On ne passe pas deux fois dans le même fleuve.

Aussi cette soirée au Videodrome 2 ne sera-t-elle pas une réédition du séminaire qui se tint à Paris : il s’agira en ce 18 janvier de penser aux territoires d’hospitalités, tels que les dessinent ces deux oeuvres.

 

Tour Réservoir

Web série générative et aléatoire, Collectif LFKs, 2017

Tour-Réservoir est une web-série écrite et réalisée en coopération par un groupe d’habitantes et d’habitants du quartier de Caucriauville au Havre, issus de tous les milieux et de toutes les générations, et le collectif LFKs de Marseille, emmené par Jean Michel Bruyère, invité par le Volcan.
“Tour-Réservoir est une tentative pour un théâtre électronique et dématérialisé où pourraient se représenter quelques-uns, quelques-unes parmi celles et ceux d’entre nous dont la forme de vie n’est pas à l’œuvre autrement dans la représentation générale d’une société commune, dans la composition complexe de l’image et de l’idée qui nous rassemblent,  qui nous font être ensemble, être un ensemble, au-delà de la seule proximité spatiale. C’est l’enjeu de cette expérience : créer une scène où se représenter parmi nous, pour quelques-unes, pour quelques-uns que les moyens dits traditionnels de la représentation ne servent pas, ne touchent pas, n’atteignent plus.”

 

L’insulte faite au paysage, 18 fioretti de l’errance et de l’extermination

Jean Michel Bruyère, collectif LFKs, 2005, 63′

Terminant toute profanation du langage, marchant, courant vers aucun lieu, onze jeunes humains errent sans fin dans un monde de moyens purs.
Le film considère l’existence du Francesco, Giullare di Dio de Roberto Rossellini.

 


Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Les tarifs des séances cinéma

Adhésion annuelle indispensable à l’association
à partir de 3€

5€ la séance
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

La carte RAGE + adhésion annuelle
:: VIDÉOCLUB : 3 films pour 7 jours

:: CINÉMA : accès illimité à toutes les séances hors séances spéciales et festivals
100€ (payables en trois fois par chèque)

La carte SCANNERS + adhésion annuelle
:: CINÉMA : accès illimité à toutes les séances hors séances spéciales et festivals
80€ (payables en trois fois par chèque)

La carte 10 séances + adhésion annuelle
40€

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance


Voir le programme complet des séances cinéma

Les séances de cinéma