Pour la Saint Valentin, 5ème rendez-vous tout en noir et blanc et en musique avec le Goethe Institut,  le vidéaste allemand Alexander Schellow et le musicien marseillais Jean-Marc Montera, invités avec leur projet OHNE TITEL (LIVE). Avant la performance live des deux artistes, la série de films Marseille #01-#30 d‘Alexander Schellow sera présentée.


Marseille #01-#30
d’Alexander Schellow – Installation Performance, 10 min

Avec cet ensemble de 30 spots, Alexander Schellow poursuit son travail de remémoration à travers le dessin et l’animation, cette fois à partir de scènes observées à Marseille. Constitués d’animations de 3 secondes montées en alternance avec des écrans noirs,les spots apparaissent et disparaissent avant que l’on puisse vraiment les saisir, comme des souvenirs qui infiltrent inconsciemment la perception.  Chaque spot est issu de la reconstruction de mémoire d’instants vécus et observés sur un territoire.

Montées en boucle et en alternance avec des écrans noirs d’une durée identique, les images apparaissent et disparaissent avant que l’on puisse vraiment les saisir, comme des souvenirs qui infiltrent inconsciemment la perception.

 

Ohne Titel (Live) est une série de performances, autour du travail de dessin en temps réel d’Alexander Schellow. Ce projet croise les techniques de l’animation et de l’installation avec l’interaction live de la musique improvisée du guitariste Jean-Marc Montera. Cette forme intermédiaire se conçoit comme un laboratoire permettant aux deux artistes d’expérimenter la relation entre le son et image dans le cadre d’une production spontanée et réactive, autant du point de vue sonore que plastique.

OHNE TITE (LIVE) – Alexander Schellow & Jean-Marc Montera
Performance live  – env 40 min

Ohne Titel (Elle) rend compte de la rencontre de l’artiste avec une femme de 96 ans dans une clinique Alzheimer. Quand les formes habituelles de communication entre deux individus sont anéanties, peut-on encorepartager quelque chose ? Alexander Schellow se concentre sur ce visage-paysage et dessine de mémoire, image par image,les transformations incessantes qu’il y a observées. Un récit se développe dans la confrontation entre la continuité de l’animationet des plans fixes d’espaces filmés en prise de vue réelle : une maison dans la Baltique, une migration, un camp de réfugiés en Allemagne, un appartement à Hanovre… Une biographie possible se dessine dans laquelle «ELLE» n’apparaît pas. Le niveau du temps et celui du récit, déconnectés, se cristallisent dans un noyau d’H/histoire et de cinéma. Nécessitant la réalisation de plus de 15 000 dessins, la production de Ohne Titel est jalonnée de formes intermédiaires:
Ohne Titel (Live) est une série de performances où la pratique « live » du dessin de Schellow rencontre l’improvisation expérimentale du musicien Jean-Marc Montera.Coproduit par le GRIM.

Alexander Schellow :

Né en 1974, Alexander Schellow vit et travaille à Berlin.
Il étudie à l’Universität der Künste de Berlin et à la School of Arts de Glasgow. Depuis 1999, son travail est basé sur la reconstruction de mémoire par le dessin et a donné lieu à plusieurs séries de dessins, d’animations, d’installations, de lectures, de performances et de publications. Sur cette base sont nées des coopérations avec des scientifiques et des artistes issus de divers domaines (chorégraphes, metteur en scène, musiciens…). Son travail a été montré sous forme d’expositions et projections dans le cadre de nombreuses expositions internationales, de projets spécifiques à un lieu précis et de recherches dans diverses galeries, musées et biennales, comme la T.I.C.A.B. – Tirana International Contemporary Art Biennale (Albanie), la 1ère Biennale d’Art Contemporain de Thessalonique (Grèce), le Centre Georges Pompidou (Paris), le Museion (Bolzano), le Kunstmuseum Stuttgart et le DeApple Artcenter (Amsterdam).
Le travail graphique d’Alexander Schellow est représenté par la Galerie Ute Parduhn (Düsseldorf). Il a également développé des collaborations de long terme avec la société de production de films Films de Force Majeure (Marseille) ainsi qu’avec la plateforme internationale de production MELD (New York, Paris, Athènes). Depuis 2007, Alexander Schellow enseigne dans diverses universités et instituts de recherche, entre autres à Paris, Londres, Anvers et Constance. Il a obtenu plusieurs bourses et résidences comme celle de l’Akademie Schloss Solitude, la bourse Pechstein et récemment le Senior Fellowship au Zukunftskolleg de l’Université de Constance.

Jean Marc Montera :

Guitariste français issu du rock, spécialiste de l’improvisation libre et de l’expérimentation sonore, Jean-Marc Montera utilise tout le registre des cordes amplifiées et acoustiques – résonances, percussions, distorsions, extensions et détournements en tout genre. Parmi les musiciens les plus actifs dans le champ des musiques improvisées, il multiplie depuis les années 1970 les rencontres et les contacts avec d’autres univers artistiques jusqu’à rendre de plus en plus floue la « barrière » entre les genres.
Il réalise en outre de nombreuses de collaboration avec le théâtre, Hubert Colas, Jean-Claude Berutti, Peter Palitzsch…, la danse, Odile Duboc, collectif Skalen, et les arts plastiques, Piotr Klemensiewicz, Sandy Amério, Lionel Scoccimaro, Richard Baquié…, l’image, Laure Verluise, Salvo Cuccia, José Cesarini…. Il a fondé l’Ensemble d’Improvisateurs Européens autour d’Hans Koch, Thomas Lehn, Hélène Breschand, Dan Vandewalle, Lelio Giannetto, Chris Cutler et Taavi Kerikmaé. Cet ensemble est spécialisé dans l’interprétation des partitions graphiques de compositeurs du XXème siècle (Cardew, John Cage, Earl Brown…) et la commande auprès de compositeurs actuels (Pierre-Yves Macé et Annette Schlünz).
Il a également collaboré avec Fred Frith, André Jaume, Barre Phillips, Pascal Contet, Gérard Siracusa, Floros Floridis, Paul Lovens, Thruston Moore, Lee Ranaldo, Louis Sclavis, Michel Doneda, Carlos Zingaro, Ahmad Compaore, Pauline Oliveros, Christian Wolff … Il est invité pour deux concerts exceptionnels avec Sonic Youth (La Villette-Paris 2007) et Patti Smith ( Fondation Cartier – Paris 2009)

Jean-Marc Montera est le cofondateur du GRIM (Groupe de Recherche et d’Improvisation Musicales) en 1978. Il s’associe en 1999 avec l’auteur metteur en scène Hubert Colas, pour fonder Montévidéo, centre de créations contemporaines à Marseille. La vocation de ce centre est de créer des passerelles, d’établir une interactivité entre la musique et le théâtre sous leurs formes les plus actuelles et de multiplier les confrontations entre artistes et disciplines.


:: Le Goethe-Institut :
Plus importante institution culturelle de la République Fédérale d’Allemagne, le Goethe-Institut a pour mission de promouvoir l’étude de l’allemand à l’étranger et d’accompagner la coopération culturelle internationale. Il encourage aussi la découverte de l’Allemagne en informant sur la vie culturelle, sociale et politique du pays. Le Goethe-Institut a ouvert un établissement à Marseille à l’occasion de Marseille-Provence 2013, Capitale européenne de la culture qui poursuit depuis ses activités culturelles tout au long de l’année. Depuis 2014, il s’est installé à la Friche la Belle de Mai.


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Les tarifs des séances cinéma

Adhésion annuelle indispensable à l’association
à partir de 3€

5€ la séance
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

La carte 10 séances + adhésion annuelle
45€

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte