Peuple et Culture Marseille vous invite à la dernière soirée du cycle de projections documentaires sur la construction des masculinités. Au cours de nos deux premières soirées, nous avions abordé les thématiques du jeu (avec les films “Espace” d’Eléonor Gilbert et Playing Men de Matjaz Ivanisin) et de l’amour (avec Vers la Tendresse d’Alice Diop), et questionné de quelles manières les constructions masculines dominantes s’y constituait.

Pour cette dernière soirée, nous souhaitions interroger le rapport à la paternité. Que transmet-on de son identité, de ses constructions masculines en tant que père ? C’est la question abordé par le film Quelque chose des hommes de Stéphane Mercurio. La réalisatrice a suivi le photographe Grégoire Korganow lors de l’élaboration de la série photographique “Père et fils”, dans laquelle il demande aux duos photographiés de poser côte à côte, le torse dénudé. Ce dispositif, qui créée une proximité très peu souvent éprouvée, met à jour les liens intimes, complexes, tendus, drôles parfois, qui se tissent entre un père et son fils.

Cette question de la filiation est au coeur du second film proposé, La place de l’homme de Coline Grando. La réalisatrice interroge des hommes s’étant retrouvés face au choix de devenir père, suite à la grossesse imprévue de leur conjointe, dans de nombreux cas suivie d’une interruption volontaire de grossesse. Le parti-pris singulier du film, celui d’interroger des hommes sur ce sujet, permet de recueillir une parole jusque là absente. Ces hommes livrent leurs doutes, peurs et interrogations face à cet évènement. Mais en leur donnant la parole, Coline Grandon interroge plus largement leur rôle en tant qu’homme dans la société, face à leur rapport à la filiation, à l’amour et la sexualité, aux relations femmes-hommes…


Quelque chose des hommes
Stéphane Mercurio – 2015 – France – 27mn

“Un film impressionniste, fait de corps, de gestes, de récits de la relation des hommes à la paternité et à la filiation. Seule femme, la cinéaste s’est glissée avec sa caméra dans l’intimité de ces hommes au cours des séances de prises de vue “père et fils” du photographe Grégoire Korganow, pour saisir quelque chose des hommes. Mission impossible et pourtant…”
(http://www.film-documentaire.fr/)

 

La place de l’homme
de Coline Grando – 2017 – Belgique – 60mn


“Des hommes de vingt à quarante ans confrontés à une grossesse non prévue le plus souvent interrompue, dévoilent leurs ressentis et réflexions sur cet événement. À travers ces récits de vie, c’est la place de l’homme dans les rapports femmes/hommes que le film questionne.”
(http://www.film-documentaire.fr/)

 


:: Le partenaire de programmation

Voir la page du partenaire

 

 

 


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Les tarifs des séances cinéma

Adhésion annuelle indispensable à l’association
à partir de 3€

5€ la séance
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

La carte RAGE + adhésion annuelle
:: VIDÉOCLUB : 3 films pour 7 jours

:: CINÉMA : accès illimité à toutes les séances hors séances spéciales et festivals
100€ (payables en trois fois par chèque)

La carte SCANNERS + adhésion annuelle
:: CINÉMA : accès illimité à toutes les séances hors séances spéciales et festivals
80€ (payables en trois fois par chèque)

La carte 10 séances + adhésion annuelle
40€

 

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance

 


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte