Troisième volet de la carte blanche faite à Aurélien Lemonnier, Phantagma III, la peau qui bouge, se propose de travailler sur la polysémie du mot phantagma à la fois étymon du mot fantôme et du mot fantasme.
La richesse de la proposition d’Aurélien Lemonnier, comme à son habitude, réside dans son éclectisme. Son travail conceptuel s’appuiera tant sur des grands classiques du cinéma, que sur des raretés et sera présenté sous la forme d’une performance mise en images qui introduira et clôturera la semaine de programmation.
Au programme : Tod Browning, Yukio Mishima, Harmony Korine, Luchino Visconti, Martin Rosen, David Cronenberg.


20h30

The Brood (Chromosome 3)

David Cronenberg,1979, Canada, 1h32

Nola Carveth, une femme perturbée, est entrée au Somafree Institute du docteur Raglan pour y suivre une psychothérapie révolutionnaire. Les patients de l’institut sont invités à matérialiser leurs troubles mentaux par des manifestations organiques telles que pustules, lésions et tumeurs en tout genre. Tous les week-ends, Frank, son mari, et Candice, leur petite fille de 5 ans, lui rendent visite. Un jour, un coup de téléphone avertit Frank que Candice l’attend au commissariat, en état de choc. Sa grand-mère, à qui elle avait été confiée, a été assassinée dans des conditions étranges. C’est bientôt au tour du grand-père de connaître ce triste sort. Lorsque le meurtrier s’attaque à Nola, il meurt brusquement, dévoilant son aspect, peu engageant. Il s’agit d’un nain monstrueux, dépourvu de sexe et de nombril…

Cronenberg s’est souvent amusé à présenter Chromosome 3 comme son seul film autobiographique, et aussi une version très personnelle de Kramer contre Kramer. Le cinéaste avait en effet quelques années avant le tournage décidé d’enlever sa propre fille, lorsqu’il apprit que son ex-femme se trouvait sous l’influence d’une sorte de secte médicale. Au-delà de cette anecdote, Chromosome 3 marque un point de non-retour organique dans la filmographie du cinéaste, et reste sans doute son œuvre la plus terrifiante, au premier degré, car elle transforme un sentiment naturel et “positif”, l’instinct maternel, en véritable cauchemar contre-nature. Troisième film commercial de Cronenberg, Chromosome 3 demeure un sommet de l’horreur viscérale, et le cinéaste accouche ? sans jeu de mot – d’images repoussantes et perturbantes. Après cette ultime orgie de chair malade, le cinéma de Cronenberg va peu à peu devenir plus mental et cérébral, tout en poursuivant cette volonté de donner une substance charnelle à des visions de l’esprit, comme dans Videodrome.


 

Phantagma III, la Peau qui Bouge – Carte Blanche à Aurélien Lemonnier

Voir le programme du cycle

 

 


 

 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Les tarifs des séances cinéma

Adhésion annuelle indispensable à l’association
à partir de 3€

5€ la séance
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

La carte 10 séances + adhésion annuelle
45€

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte