Février est le moment des grands froids, du vent glacial, des chants d’oiseau pétrifiés dans des arbres nus, le moment des rois, du carnaval et des crêpes. Mais c’est surtout le mois de la Première Fois que nous accueillons depuis trois ans à Videodrome 2 !! Festival dédié au documentaire, porté avec foi, passion, (et avec courage  l’heure actuelle il faut le dire) par les larges épaules d’une équipe de bénévoles. Le Festival La Première Fois propose de découvrir une sélection internationale de premiers films documentaires privilégiant des regards singuliers sur le réel et de rencontrer les jeunes réalisateurs. À chaque édition un cinéaste, invité d’honneur, documentariste reconnu, présente ses films et son parcours. Cette année, Jean-Gabriel Périot est à l’honneur.


“Une première œuvre est un piège. Un piège inévitable, dont on peut parfois ressortir vivant. Tant et si bien que la première œuvre fut pour certains la dernière — comme pour Charles Laughton, Barbara Loden et James William Guercio. Films uniques, uniques films, gestes qui n’enlevèrent rien de la puissance de l’œuvre. Car de tous les pièges, le plus évident reste de tout faire entrer, dans un premier film, qu’il soit le réceptacle d’années de désirs en attente, dût-il formellement — en écriture, en images, en sons — en pâtir. Bien heureusement, ces pièges sont intelligemment repérés par de nombreux.ses cinéastes aux talents indéniables. C’est, pour la neuvième année consécutive, ce que nous offre à voir l’équipe des Films du Gabian, avec le festival La Première Fois.” Emmanuel Vigne pour Ventilo
> Lire l’article en entier

> Découvrir toute la programmation du Festival la Première Fois

5 € la séance et 16€ le pass 5 séances

 

18h : Entrée en matière

Nous
Jean Gabriel Périot – 2016, France, 3 min

Nous qui cherchons encore qui nous sommes
Nous qui cherchons encore quoi faire

Athènes rhapsodie
Antoine Danis – 2017, France, Grèce, 1h18, VOstFR

Un homme et son caddie dans les rues d’Athènes. Des voix de colère, de résignation, d’espérance. Un portrait poétique de la ville, décor de la gueule de bois de la crise européenne.

Un homme inconnu arpente une ville en ruine.  Il ramasse les restes d’une lutte ancienne qui n’est pas finie. Qui ne finira pas. Cette ville est Athènes, devenue espace mythologique, décor de la gueule de bois de la crise européenne. En suivant ses pas, on entend les voix de ceux qui racontent leur quotidien ou leurs luttes politiques. Cris de dénonciation et cris d’espoir. Antoine Danis compose avec ce premier long métrage la polyphonie d’une ville hétérodoxe, qui résonne à travers les temps. Au rythme d’un montage organique, Athènes se transforme en récit politique. Celui de la Grèce contemporaine. La rhapsodie peut reprendre ici son sens originel : ce qui annonce le récit d’un poème épique. (Elena Lopez Riera)

Entrevues de Belfort, États Généraux du Film Documentaire de Lussas (carte blanche au réalisateur), Medfilm Rome, Écrans Documentaires…

Après avoir été professeur d’économie, Antoine Danis commence une activité de monteur, puis réalise ses premiers films.
Courts métrages : 2013 Traversées (2013), Nierika (2016)
Athènes rhapsodie est son premier long-métrage.

21h : En partenariat avec Les primeurs du Blog Documentaire

 We are become death
de Jean-Gabriel Périot –  2014, France, 4 min

Midnight Ramblers
de Julian Ballester  – 2017, France, 56 min

Nuit après nuit, Kye, Tobie, Paul, Kim et Tattoo errent dans le labyrinthe des avenues et des ruelles de Montréal. Ils se soutiennent les uns les autres, et la drogue les accompagne tous. C’est un échappatoire et en même temps, ce qui les empêche de s’en sortir. Kye, la plus jeune, rêve parfois d’un ailleurs.

Sélections :
– This Human World – International Human Right Film Festival l Autriche (2017)
– MiradasDoc l  Espagne (2018)
– Big Sky Documentary Film Festival l USA (2018)
– La Première Fois l France (2018)
– Les Rendez-Vous Québec Cinéma l Canada (2018)

Biographie : Julian Ballester est diplômé du Master “Les métiers du film documentaire”, de l’université Aix-Marseille. C’est au cours de cette formation qu’il réalise son film de fin d’étude Rue Curiol, un documentaire qui raconte l’histoire et le parcours de trois prostituées transsexuelles, à un moment où leur rue est en train de disparaitre. Il s’installe ensuite au Canada, où il continue d’explorer l’univers de la rue. Midnight Ramblers, son premier film, a été réalisé avec un groupe de cinq toxicomanes, la nuit, dans les rues du centre-ville de Montréal.


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès

 


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte