La 8ème édition du festival de premiers films documentaires, le Festival La Première Fois, aura lieu du 28 février au 4 mars 2017. Pour celles et ceux qui ne l’auraient jamais fréquenté, nous vous invitons chaleureusement à venir découvrir le travail de programmation d’une équipe hors pair, passionnée et généreuse, qui défend avec brio les premiers pas des réalisateurs et réalisatrices dans le documentaire de création.
Chaque année en février, le festival La Première Fois propose de découvrir une sélection internationale de premiers films documentaires privilégiant des regards singuliers sur le réel et de rencontrer les jeunes réalisateurs. À chaque édition un cinéaste, invité d’honneur, documentariste reconnu, présente ses films et son parcours. Cette année Claire Simon sera à l’honneur…


Édito de la 8ème édition:

“Comme il est de mise en cette période si particulière, nous vous promettons le changement. Pour cela, nous avons inventé un nouveau système,  un  système  simple  mais  efficace  où  le principal  est  que  vous  vous  sentiez  libre  de  choisir.
Nous avons tout fait pour que vous pensiez que c’est vous, spectateurs lucides et éclairés, qui choisissez d’être là en toute conscience, presque comme un acte militant.
À vous qui hésitez, qui ne souhaitez pas passer le cap, nous rappelons que notre programme est sans  concession,  qu’il  vise  un  monde  meilleur, une vie plus douce, en rupture avec tout ce que vous avez connu avant.
Surtout, n’ayez plus peur, vous êtes en sécurité entre nos mains. Nous vous promettons plus de confort,  allant  jusqu’à  vous  proposer  de  nous confier  vos  papiers  d’identité  et  téléphones  à l’entrée.
Les  enjeux  sont  primordiaux : la  fin  des  rapports de domination entre spectateurs profanes et professionnels du cinéma, la réappropriation des  moyens de production pour satisfaire  les besoins du public et non le profit d’une minorité et l’abolition des frontières de genre.
Ça y est,  vous  êtes  installés  et  prêts  à  voir  et  recevoir  le  monde  à  travers  l’œil  de  bœuf  du  festival La Première Fois. Comme chaque année, nous vous garantissons de trouver ce que vous cherchez.”
L’équipe du festival

 

11h – 13h : Carte Blanche à Primitivi

 

14h : Séance spéciale “invitée d’honneur” : Claire Simon

Récréations
de Claire Simon – 1993, France, 54 min

Il existe une sorte de pays, très petit, si  petit  qu’il  ressemble  un  peu  à  une scène de théâtre. Il est habité deux ou trois  fois  par  jour  par  son  peuple.  Les habitants  sont  petits  de  taille.  S’ils vivent  selon  des  lois,  en  tout  cas,  ils n’arrêtent pas de les remettre en cause, et de se battre violemment à ce propos. Ce  pays  s’appelle  «  La  Cour  »  et  son  peuple  «  Les  Enfants  ».  Lorsque  « Les  Enfants  »  vont  dans  «  La  Cour  »  ils  découvrent,  éprouvent  la  « force  des  sentiments ou la servitude humaine », on appelle cela, la récréation.

Qui est Claire Simon ?

Fille d’une famille de peintres, Claire Simon apprend la pratique du cinéma direct aux Ateliers Varan après avoir réalisé plusieurs courts-métrages de fiction de manière indépendante.

Ses films racontent avant tout l’histoire d’un lieu. Il devient la matrice du récit, et c’est avec une implacable obstination que Claire Simon scrute ce décor, l’observe, enquête et cherche sa place pour trouver la bonne distance entre la réalité et ce qu’elle en perçoit. Qu’il s’agisse d’un bois, d’une cour de récréation ou d’une gare, elle épuise le lieu, le tord jusqu’à en faire ressortir les traces de vies et les enjeux qu’il contient. C’est ainsi qu’elle approche le désir des Hommes, leurs contradictions, leurs fragilités et révèle, de cette complexité, toute la force vitale déployée par ses personnages pour exister par dessus tout et inventer leurs propres univers.

Dans son dernier film, « Le Concours », qui sort en salle le 8 Février prochain, Claire Simon suit le déroulement de l’examen d’entrée à la Fémis où, pour la première fois, mais sûrement pas la dernière, de futurs étudiants doivent exposer et défendre leur désir, celui de devenir cinéaste.

Claire Simon aurait pu être aventurière, ethnologue ou tragédienne. Le cinéma lui aura finalement permis d’éprouver ces multiples vies ; d’être dans le monde et de lier avec lui un rapport sensuel mais surtout, de rendre éternels des présences et des instants éphémères.

 

16h : Premier film documentaire

Remember your name, Babylon
de Bram Van Cauwenberghe et Marie Brumagne – 2015, Belgique, 1h17
Séance suivie d’une discussion avec les réalisateurs

Entre les couloirs des serres d’un monde sous plastique, se dessinent de petits bidonvilles où vivent hommes et femmes ayant traversé la mer en quête d’une vie meilleure. Au cœur de cet Eldorado à bout de souffle, chacun tente de recoller les débris d’un monde semblant à jamais perdu. Les jours s’écoulent, dans l’attente d’un travail qui tarde à venir. Le soleil brûle le sol tandis que tout espoir d’un nouveau départ s’éloigne. Seuls, les petits gestes du quotidien peuvent maintenir la notion du temps et étouffer la colère.

 

18h : Premier film documentaire

 

La vie en rose
de Julia Folio – 2015, France, 13 min

De  l’aube  à  la  nuit,  Christine  s’occupe de  son  mari.  Tout  tourne  autour  de ses  envies,  de  ses  humeurs,  de  ses  besoins.   Christine   s’en   accommode, oublie  souvent  sa  propre  vie  au  profit du  bien  être  de  Jean-Marc.  Pourtant,  quelques  touches  de  rose  illuminent chaque jour…

Talk to me
de Marta Prus – 2015, Pologne, 45 min
Séance suivie d’une discussion avec les réalisatrices

Marta  est  étudiante  en  cinéma,  elle  se  lance  dans  la  réalisation  d’un  premier  documentaire  dans  un  centre  de  désintoxication  de  Varsovie.  Krysiek  est un résident du centre. À 21 ans, il est  accro  à  la  marijuana.  La  présence de  Marta  l’aide  à  tenir  bon,  à  ne  pas craquer. Ses sentiments pour elle grandissent,  mettant  la  réalisatrice  face  à  une situation difficile et inattendue.

 

 

21h : Premier film documentaire

Blue sky from pain
de Stefanos Mangriotis, en collaboration avec Hyacinthe Pavlidès et Laurence Pillant – 2016, France, Grèce, Dekadrage, 15 min

Un homme est enfermé sans savoir pourquoi. Où est-il ? Pour combien de temps ? Par des images de lieux d’enfermement pour migrants, aujourd’hui à l’abandon, et à travers la reconstitution d’un récit migratoire, ce film nous plonge dans un univers clos, effacé, en ruines…

Né à Athènes, Stephanos Mangriotis vit et travaille à Marseille. Il a étudié la photographie à l’Université Paris VIII. Il réalise des projets photographiques documentaires portant sur les migrations, les frontières et la marginalité. En parallèle, il coordonne un atelier photographique avec des personnes souffrant de troubles psychiques. En 2011, il publie Europa Inchallah (éd. Images plurielles) sur les migrants bloqués à Patras. Son travail est exposé dans plusieurs festivals comme les Boutographies, le Sept off, Phot’Aix, ainsi qu’au Festival international du documentaire à Marseille. Il est lauréat du prix Bob Willoughby 2011.

 

La Petenera
de Robin Lachenal et Solal Cardo – 2016, France, 36 min
Séance suivie d’une discussion avec les réalisateurs

La Petenera est un personnage mythologique pour les gitans d’Andalousie. Mi femme mi sirène elle consume le cœur des Hommes pour provoquer leur perte. Cette sirène maudite est chantée depuis la nuit des temps par les joueurs de flamencos. Alors quand Pedro Soler et son fils Gaspar Claus partent en Islande pour l’enregistrer c’est le moment où se rencontrent la mythologie andalouse et le mysticisme islandais. Le film retrace cette rencontre entre carnet de voyages et expérience mystique.

 


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès

 


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte