“Les enfants jouent et rient et trempent leurs pieds dans une petite piscine ronde sous un chaud soleil de juin. Promesses de joie. Les enfants se noient dans la Méditerranée et leur corps ne parviennent pas aux rivages. Il n’y a plus de promesse. Cette année, un grand nombre de films reçus par le festival racontent ce grand écart, tentent des topographies et se confrontent aux réalités parallèles que sont nos vies. C’est gai et triste et ce n’est ni gai ni triste, tout à la fois sans pour autant être mélangé. Les couleurs restent vives et les noirs toujours profonds. Et si la mélancolie s’insinue, soulevant le cœur d’une tristesse secrète, il n’empêche que souffle un vent roboratif, de ceux qui nettoient les oreilles, font voler les chapeaux et les perruques, à décorner les bœufs.”
Videodrome 2 accueille pendant 5 jours la 16ème édition d’Images Contre Nature. Vous connaissez Images Contre Nature qui porte chaque année depuis ses débuts des artistes et des œuvres vidéos expérimentales contemporaines .” Toutes ont en commun de travailler le langage de l’image.” . Le festival se décline en 5 programmes qui tous ont été travaillés autour d’une profonde conviction ;: “Accepter l’énigme d’un film, c’est s’en délecter.”


Les programmes de sélection sont au nombre de huit. 93 films y sont répartis, du court au moyen métrage. D’une année sur l’autre, les intitulés des programmes ne changent pas : Temps, Espace, Mouvement, Perception, Sens, Identité, Long, Animé. Les premiers de ces mots sont des substantifs. Le dernier ne l’est pas. Mais tous ont le même rôle, placer les films dans une perspective critique et rendre compte du travail de sélection. Ces titres servent de bornes et de fils conducteurs. Ils transmettent une façon de regarder, à l’instant donné du festival. Ils articulent les films afin que ceux-ci gardent toute leur indépendance de rythmes et de traitements lors du déroulement des programmes. Ils sont utiles pour mettre en avant de larges ensembles de traitements formels.
Aux appellations Temps, Espace, Mouvement et Perception correspondent durée de plan, cadrage, rythme du montage et phénomène rétinien. Le programme Sens introduit le verbe avec une dimension poétique ou critique qu’elle soit esthétique ou encore politique. Identité se tourne vers les arts plastiques, le dispositif et le corps y prédominent. Le programme Long est littéral, s’y placent les moyens et longs métrages. Enfin, créé cette année, le programme Animé regroupe des films accessibles au jeune public. Le mot “animé” se réfère autant à la technique de l’animation qu’à l’idée de vie, de profusion et de saturation. Il ne s’agit pas de films pour enfant, d’autant que ces films peuvent aisément s’insérer dans les autres programmes, mais ils leurs sont accessibles, sans restriction.

Le programme animé :

Retrouvez le programme animé sur le site d’Images Contre Nature

Rediffusion :: le vendredi 8 juillet, 16h

 

Somewhere between something and nothing 
OCUSONIC – 2015, Irlande, 5 min 28
Une musique visuelle rythmique construite à partir de fragments visuels audios créés par des technologies analogiques qui se complexifient progressivement. Chaque élément visuel est représentés par le mixage audio du son qui l’a créé, ce que vous entendez est ce que vous voyez, la bande sonore étant essentiellement un montage vidéo.

 

Backyard pool day
Paul Turano – 2016, USA, 3 min 30
Une pellicule inédite et unique d’un film Ektachrome 16mm, un magnétophone à cassettes, des fleurs cueillies aux lits du jardin, une piscine gonflable, un été, et des jumeaux de deux ans et demi – Della et Julian. Ce travail fait partie d’une série continue de films autobiographiques sur des moments quotidiens et la transformation lyrique de l’espace domestique.

 

We Shift
Yen-Chao Lin & Oliver Lewis –  2015, Canada, 1 min 25
Des formes, des lignes et des couleurs dansent et se transforment. Filmé image par image, utilisant des silhouettes d’objets trou

 

The circle of life
Milan Zulic – 2016, Serbie, 3 min 30
La dentelle de ma grand-mère.

 

I play you play we play
Chaï Mi – 2014, Chine, 3 min 42
Cette œuvre d’animation, réalisée image par image, met en lumière l’aspect ludique du processus créatif et les chemins, parfois sinueux, qu’emprunte l’imagination.

 

All Rot
Max Hattler –  2015   Royaume-Uni, 4 min
Répondant à la composition et aux qualités esthétiques de l’expressionnisme abstrait et de l’animation sans caméra, All Rot utilise la réanimation photographique pour rendre l’environnement mondain d’un mini-golf se désintégrant dans une frénétique expérience d’écran divisé en cinéma synesthésique.

 

Let me asmr you
Clint Enns – 2014, Canada, 2 min 40
Etude du rythme utlisant l’ASMR (réponse moyenne de sensation autonome) incluant les sons de vidéos trouvées sur Youtube.

 

To be free
Yen-Chao  & Oliver – 2016, Canada, 1 min 25
Une méditation sur l’épanouissement de l’esprit et la soumission à la mortalité. Prise de vue image par image utilisant diapositives et objets trouvés projetés sur un tissu.

 

From within
Yen-Chao Lin & Oliver  Lewis – 2015, Canada, 1 min 10
Image par image l’animation aérienne du projecteur racontant l’histoire de la genèse et l’apogée des dents humaines, des os de chat, des objets trouvés et des insectes.

 

Je m’en lave les mains
Anaïs Pélaquier – 2015, France,  6 min 33
Variation sur le conflit armé. “été 1985 devant une peinture de l’école hollandaise à Venise, “avec des corps, certains dressés, un autre mort. Réflexion d’Anaïs devant le sang qui s’échappe de la tête de celui qui est mort : “on dirait une grenade”. Cela y ressemblait beaucoup.” Dans un mouvement lent et fragmenté, une grenade explose sur un air de Bach.

 

L’ensemble des programmes :

Programme animé : le mercredi 6 juillet, 16h & le vendredi 8 juillet, 16h
Programme espace : le jeudi 7 juillet, 17h15 & le samedi 9 juillet, 19h
Programme identité : le jeudi 7 juillet, 19h & le samedi 9 juillet, 17h15
Programme long : le samedi 9 juillet, 21h
Programme mouvement : le vendredi 8 juillet, 17h15 & le dimanche 10 juillet, 19h
Programme perception : le jeudi 7 juillet, 21h & le samedi 9 juillet, 15h30
Programme sens : le vendredi 8 juillet, 21h & le dimanche 10 juillet, 15h30
Programme temps : le vendredi 8 juillet, 19h & le dimanche 10 juillet, 17h15


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Les tarifs des séances cinéma

5€ la séance sans adhésion
4€ la séance avec adhésion
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

Adhésion annuelle à l’association
à partir de 5€

La carte 10 séances + adhésion annuelle
40€

Ouverture de la billetterie, 30 minutes avant le début de chaque séance

 


Voir le programme complet des séances cinéma

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte