C’est un beau moment de poésie et de cinéma qui a eu lieu ce dimanche 6 octobre.

 

شب میآید
و پس از شب،  تاریکی
[…]
Arrive la nuit –
et après la nuit, les ténèbres
[…]

 

La projection du film La maison est noire, de la réalisatrice et poétesse iranienne Forough Farrokhzad était précédée de lectures de ses poèmes en persan par Katâyoun Sabzevâry, puis traduits en français par Franck Merger. Merci à eux d’avoir offert cette séance unique et touchante au public  de Videodrome 2, introduisant à merveille ce film splendide par la mise en voix de ces poèmes.

 

 

Voici un des poèmes, dont le titre original est Joft, Le couple en français.

 

شب میآید
و پس از شب،  تاریکی
و پس از تاریکی
چشمها
دستها
و نفس‌ها  و نفس‌ها  و نفس‌ها
و صدای آب
که فرو میریزد  قطره  قطره  قطره  از شیر

بعد دو نقطهٔ سرخ
از دو سیگار روشن
تیک تاک ساعت
و دو قلب
و دو تنهائی

Forough Farrokhzad

 

 

Arrive la nuit –
et après la nuit, les ténèbres
et après les ténèbres
les yeux
les mains
les souffles les souffles les souffles…
et le flic floc de l’eau
qui tombe du robinet goutte à goutte à goutte

Puis les deux points rouges
de deux cigarettes allumées
et le tic-tac de l’horloge
et deux cœurs
et deux solitudes

(traduction Franck Merger)


En savoir plus

lire l’article “Forough Farrokhzad, une rébellion iranienne”


En savoir plus sur la soirée Entre poésie et cinéma, Forough Farrokhzad

Toute l'actualité
videodrome 2 49, cours julien 13006 Marseille Carte