Soirée organisée dans le cadre de la publication de La mort à Rome de Wolfgang Koeppen aux éditions du typhon. Les éditeurs présenteront le livre et le film. Des livres seront proposés à la vente en amont et aval de la projection.


Allemagne année zéro

de Roberto Rossellini,1948, 1h18, 35 mm

En 1945, l’Allemagne nazie a capitulé devant les armées alliées. Berlin n’est plus qu’un champ de ruines fumantes. Edmund Koehler, un garçon de 12 ans, parcourt les décombres à la recherche d’un peu de nourriture avant de rentrer dans l’immeuble à demi effondré où sa famille a trouvé un refuge précaire. Son père, malade, s’enferre dans ses souvenirs. Son frère aîné, Karl, ancien nazi, vit traqué. Sa sœur, Eva, tente de subvenir aux besoins des siens par des ménages et en fréquentant l’occupant. Au milieu de cette ambiance de fin du monde, le petit garçon sans repère tente de s’en créer de nouveaux, fuyant toujours un peu plus la terrible réalité…


Bande-annonce


La mort à Rome

de Wolfgang Koeppen, éditions du typhon, 2019. Traduction de l’allemand (Allemagne) par A. Pierhal et M. Muller-Strauss. Postface de Johann Chapoutot.

Dans les années 1950, un jeune compositeur allemand, Siegfried, est en Italie pour assister à la première de sa symphonie. En attendant, il erre et trompe son ennui dans Rome à la splendeur ternie par les traces du conflit.
Alors qu’il se pensait libéré des siens, Siegfried aperçoit des membres de sa famille et finit par croiser le plus terrible d’entre eux : son oncle, un ancien haut-dignitaire nazi. La présence de ce persécuteur impénitent qui maudit la démocratie et croit en un IVe Reich, projette sur le présent l’ombre d’un passé qui menace d’engloutir Siegfried.

À sa publication en 1954, ce roman polyphonique au style cinématographique, a profondément choqué la société allemande. N’ayant rien perdu de sa force, La mort à Rome brille de son éclat noir tant l’œuvre dissèque la guerre à mener contre soi-même et son époque pour espérer, un jour, connaître la paix.

Ouvrage publié avec le soutien du Goethe-Institut.
Wolfgang Koeppen est un écrivain majeur de la génération d’après-guerre, au même titre que Günter Grass et Ingeborg Bachmann. Il connaît un pic de créativité dans les années 1950 en publiant trois livres considérés comme des chefs-d’œuvre : Pigeons sur l’herbe, La Serre, La mort à Rome. Le succès ne l’apaise pas et renforce sa crainte d’un lien perdu avec ses contemporains. Après La mort à Rome, il n’écrira plus de fictions.


Partager cette séance

Partager l’événement facebook


Tarif de la séance

Gratuit pour les abonnés au Videodrome 2

PRIX LIBRE
Nous souhaitons que le cinéma demeure accessible à toutes et tous.
Nous souhaitons pouvoir porter la singularité de notre modèle de diffusion non commercial.
La curiosité, et le plaisir des images ne doivent pas être un privilège.
Si nous conseillons un prix, 5 euros (celui que nous appliquions jusqu’à présent), ce sera prix libre à partir de janvier 2020, pour toutes les séances organisées et portées par l’équipe de Videodrome 2, signalées en conséquence dans nos supports de communication.

Voir les cartes d’abonnement au Videodrome 2

La billetterie ouvre 30 minutes avant le début de chaque séance.


En partenariat avec


Pour vous souvenir de cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Voir le programme complet des séances cinéma

ical Google outlook Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte