Dans le cadre du cycle “Enfance et cinéma” qui se déroule du mardi 26 au dimanche 30 décembre, Videodrome 2 propose aux enfants et aux grands enfants le très beau premier long-métrage du célèbre réalisateur portugais Manoel De Oliveira.

Aniki Bóbó
de Manoel De Oliveira – 1942, Portugal, 1h11, VOstFR

Sur les rives du Douro, à Porto, la petite Teresinha fait chavirer les cœurs, en particulier ceux de Carlitos, rêveur et maladroit, et d’Eduardo, frondeur et dur à cuire, tous deux rivaux dans le grand jeu de la vie. C’est l’histoire d’une petite bande d’enfants dont on partage les jeux et les codes secrets dont cette comptine, « Aniki-Bébé-Aniki-Bóbó », mot de passe pour pénétrer dans leur univers.

Ce film est le premier long métrage du grand réalisateur portugais Manoel de Oliveira. « Un petit bijou d’intelligence et de sensibilité à regarder en famille. […] Inspiré d’une nouvelle de l’écrivain Rodrigues de Freitas, Les Enfants millionnaires, publiée en 1935, ce film est l’un des plus beaux réalisés sur l’enfance. » (Jacques Mandelbaum, Le Monde)

“A travers le quotidien d’une bande de garçons des quartiers populaires de Porto, c’est finalement tout le microcosme de l’enfance que dessine Oliveira. Les spectateurs s’y plongeront pleinement, et partageront au côté de la bande les aventures qui ponctuent leurs journées, au rythme de la comptine éponyme « Aniki-bébé, Aniki-Bóbó». Ils découvriront alors, avec grand plaisir, les rêves, jeux et premières amourettes de ces aventuriers en culottes courtes. Loin de dresser un portrait rose et sucré de l’enfance, le cinéaste dépeint également la jalousie et la rivalité qui animent Carlitos et Eduardinho, ainsi que la dureté qui se dessine parfois derrière l’apparente innocence de leurs jeux…

Mais Aniki-Bóbó n’est pourtant pas exempt d’humour. On rit des pitreries des enfants, on s’amuse des chutes à répétition du jeune Petiot, des grimaces faites au gendarme et des claques que le boutiquier administre à son assistant. L’héritage du cinéma burlesque n’est pas très loin. A cette tonalité comique, Oliveira mêle habilement une tension dramatique qui traverse le film de part en part. C’est aussi à sa ville natale qu’il rend hommage. Véritable théâtre des aventures de la bande, la ville devient un espace de liberté, parfois inquiétant et dangereux…

C’est toute cette complexité et ce mélange des sentiments qui rendent ce portrait de l’enfance aussi touchant. Un film sensible et intelligent qui réunira toute la famille autour d’un beau moment de cinéma. ”
(Source : Benshi.fr)

 



Enfance et cinéma

Voir toutes les séances du cycle

 

 

 

 


Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma Les séances jeune public
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Le tarif des séances jeune public :
2€ pour les enfants et les adultes

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les séances de cinéma Les séances jeune public
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte