L’enfant au grelot
de Jacques-Rémy Girerd- 1998, France, 28 min

Après une tempête de neige, un bébé abandonné est retrouvé par un facteur au milieu de la forêt. Il tient, serré dans sa main, un curieux grelot. L’enfant, Charlie, grandit dans un petit orphelinat en compagnie de six autres garçons. Il se confie souvent à son grelot fétiche et essaie de percer le mystère de ses origines. Quelques jours avant Noël, Charlie accompagne le facteur, son meilleur ami, qui doit apporter les lettres, que les enfants ont écrites, au Père Noël…

“Tous les ingrédients du conte de Noël traditionnel sont ici rassemblés : la neige, les enfants impatients, les lettres, un héros haut comme trois pommes à qui s’identifier ou que l’on voudrait avoir comme ami, un traîneau, des rennes, et bien entendu… le Père Noël, tout en rondeur et habillé de rouge. Mais ce serait bien mal connaître le désormais célèbre Jacques-Rémy Girerd (La prophétie des grenouilles, Mia et le Migou) pour penser qu’il s’arrêterait là ! Là où L’Enfant au grelot se démarque des autres films du genre, c’est tout d’abord par l’originalité et le grain de folie insufflés au récit, qui a l’audace de présenter un Père Noël déprimé et en pleine crise existentielle, refusant de faire sa tournée et brûlant les lettres des enfants. Cependant, l’idée n’est aucunement de dénigrer cette illustre figure, bien au contraire. Il s’agit simplement de le rendre plus humain, et de faire de ce personnage hors du commun un homme comme les autres. Ce qui le rend d’autant plus touchant… Le film charme également par son esthétique enfantine et ses personnages proches de la caricature, avec leurs corps aux formes étranges et leurs nez disproportionnés.

L’Enfant au grelot est également un délice pour les adultes, qui reconnaitront sûrement les nombreuses références picturales insérées dans le film : la chambre de Grand Jacques ressemble à s’y méprendre à La Chambre de Van Gogh à Arles (Van Gogh, 1888). Et ces références ne se cachent pas uniquement dans les décors car le personnage de Grand Jacques (qui n’a pas été affublé de ce nom par hasard !) fonçant à toute allure sur son vélo, nous rappelle avec grand plaisir le Jacques Tati de Jour de fête.

Un conte de Noël plein de tendresse qui sort – en pédalant ! – des sentiers battus, pour le plus grand plaisir des jeunes spectateurs !”
(source  : Benshi.fr)


Contes venus du froid

Voir toutes les séances du cycle

 

 

 


Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma Les séances jeune public
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Le tarif des séances jeune public :
2€ pour les enfants et les adultes

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Les séances de cinéma Les séances jeune public
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 Marseille Carte