Cette semaine la science fiction est à l’honneur et elle se décline en autant de sous catégories qu’elle a d’auteurs.
Jusqu’alors plus connu pour ses scénarios (notamment L’Invasion des profanateurs de Philip Kaufman et le Dracula de John Badham), W.D. Richter passe à la réalisation en 1984 avec un drôle d’objet filmique au titre interminable, Les Aventures de Buckaroo Banzaï à travers la 8ème dimension.
Suivra un autre film,  Late for Dinner, en 1991.

Les Aventures de Bucaroo Banzaï à travers la 8ème Dimension

de W.D. Richter – 1984, États-Unis, 1h43, VOstFR

 

« Ce film évoque un probable apocalypse, jouant sur les tensions persistantes entre les deux blocs qui régissent le devenir de la planète. Une tension que le réalisateur répercute sur une peuplade extraterrestre –les Lectroïds, habitants de la planète 10– dont les renégats sont qualifiés de Rouges. W.D. Richter joue donc sur le terrain de la Guerre Froide sans pour autant attiser la crainte des communistes comme ses collègues des années 50, usant pour cela d’un brin d’humour. Son film ne parle pas d’invasion mais plutôt d’évasion d’extraterrestres, déjouant ainsi les codes généralement usités dans le cinéma de science-fiction. Si la sauvegarde de la planète Terre est de mise, elle l’est sur un mode inédit puisque notre bonne vieille planète ne constitue plus cet eldorado tant convoité par des intelligences dites supérieures. Bien au contraire, elle ne sert ici que de geôle pour des dissidents dont leur leader lord Whorfin est considéré comme un boucher sanguinaire pire que notre malfaisant Hitler, dixit les dialogues. Un statut pénitentiaire prompt à ramener l’être humain à plus d’humilité quant à la place qu’il occupe véritablement dans l’univers. (…) »
(http://tortillapolis.com)

Le pitch:

Buckaroo Banzaï, jeune neurochirurgien rockstar franchit la barrière de la 8e dimension au volant de son auto expérimentale, grâce à son invention, l’Oscillateur. Le Dr Emilio Lizardo échafaude un plan pour dérober le Overthruster et ramener avec lui une armée démoniaque d’extra-terrestres dans le but de détruire la Terre…

 


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 MarseilleCarte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Les tarifs des séances cinéma

Adhésion annuelle indispensable à l’association
à partir de 3€

5€ la séance
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

La carte 10 séances + adhésion annuelle
45€

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer