Les Aventures fantastiques (aussi connu sous le titre L’invention diabolique), 2ème long-métrage de Karel Zeman, est sa 1ère adaptation de l’œuvre de Jules Verne.
Mêlant images en prises de vue réelles, effets spéciaux et décors directement issus des célèbres gravures des éditions Hetzel, le film reste un chef d’œuvre de féérie, attirant la curiosité pour un cinéma évoquant Méliès et ayant influencé ce que le cinéma contemporain compte de plus créatif.
Cette adaptation de Face au drapeau, roman peu connu de Verne, est un maillon essentiel du travail de Karel Zeman.
Il eut un énorme retentissement dans le monde entier.

Les Aventures fantastiques

de Karel Zeman – 1958, Tchécoslovaquie, 1h20, N&B, VF

À partir de 6 ans

 

À travers le journal intime de Simon Hart, ingénieur passionné par le progrès moderne, nous suivons les funestes projets du comte d’Artigas, qui retient prisonniers sur son île secrète le jeune homme et son mentor, le professeur Roch, afin d’instrumentaliser le génie du savant dans un projet destructeur.

 

 

D’abord dessinateur, Zeman a intégré en 1943 les studios d’animation de Zlin fondés par Hermina Tyrlová, s’inscrivant ainsi dans une foisonnante école tchèque d’animation. Développant un style très singulier s’appuyant sur le mélange entre prise de vue réelle et animation, il reste fidèle à une esthétique du XIXe siècle, tout en choisissant des récits peuplés de machines futuristes. Goût du passé et discours raisonné sur la fureur du modernisme se côtoient donc dans ses films très singuliers. Entre passé et anticipation Zeman dépeint un progrès scientifique qui conduit à l’invention d’un explosif surpuissant, véritable menace pour l’humanité.

À l’image de ce poisson perçu tête à l’envers par le jeune ingénieur Hart évanoui sous la mer, le cinéaste se plaît à jouer sur l’inversion de la perception. Réel et marionnettes se relaient donc pour incarner un même personnage, et les maquettes voisinent avec d’immenses décors dessinés en aplats. Jouant sans arrêt entre l’illusion de la profondeur et les décors en deux dimensions, Les Aventures fantastiques multiplient les effets visuels, notamment à travers de magnifiques vues sous-marines. Rappelant le goût de l’époque de Jules Verne pour les illusions d’optique et trucage d’images, Zeman fait onduler la surface de l’image, inverse les proportions, et va jusqu’à strier l’image de rayures grises pour rappeler les gravures qui ornaient les romans fantastiques publiés par les éditions Hetzel. Le tournage a duré deux ans, tant Zeman, semblable aux personnages de chercheurs et inventeurs qu’il met en scène, bricole ses images, les combine entre elles, passant souvent plusieurs jours à mettre en place la conception d’un seul plan, cherchant à chaque prise de vue à créer un effet de merveilleux. (texte de Raphaëlle Pireyre pour Critikat)

 

 


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 MarseilleCarte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Les tarifs des séances cinéma

Adhésion annuelle indispensable à l’association
à partir de 3€

5€ la séance
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

La carte 10 séances + adhésion annuelle
45€

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer