Le film de ce soir initie deux soirées mexicaines composées de Que viva Mexico! de Sergueï Eisenstein, puis des films Tarahumaras de Raymonde Carasco.

 

« La ville de Tehuantepec.
L’isthme entre l’océan pacifique et l’océan atlantique.
Près de la frontière guatémaltèque.
On ignore le temps à Tehuantepec.
Le temps s’écoule lentement sous l’entrelacement langoureux des palmiers et des costumes, et les coutumes ne changent pas au fil des ans. »
(Extrait du scénario original de Que viva Mexico! de Sergueï Eisenstein)

 

Que viva Mexico !

de Sergueï Eisenstein – 1931 (sortie en 1979), URSS, 1h25, VOstFR, Copie 35mm

En 1929, le réalisateur du Cuirassé Potemkine est invité aux États-Unis par les producteurs de la Paramount. En désaccord avec ces derniers, il suit les conseils de Chaplin et contacte Upton Sinclair, écrivain socialiste et millionnaire, qui accepte de financer son rêve : un film sur le Mexique. Il rencontre alors les peintres Riveira, Sinqueiros et Orozko avec qui il imagine une symphonie sur le Mexique, mêlant épisodes romancés et documentaires, dans un film sans acteurs professionnels et dans des décors naturels. En 1931, l’équipe du film parcoure le pays pendant sept mois et tourne avec passion soixante-quinze mille mètres de négatifs selon Alexandrov (co-réalisateur d’Eisenstein), trente-cinq mille selon d’autres sources. Le projet est approuvé par Sinclair et le gouvernement mexicain, les rushes sont envoyés régulièrement aux États-Unis. En 1932, alors que le tournage du dernier épisode du film est sur le point de débuter, Sinclair décide de ne plus financer le film, arguant l’insouciance financière d’Eisenstein. Le cinéaste russe ne récupérera jamais les négatifs. Profondément marqué par cet épisode, à son retour en Russie il arrêtera de filmer pendant trois ans.

Le montage du film se fera sans lui. Il existe plusieurs versions du films, dont celle d’Alexandrov qui a respecté le scénario originalement composé par Eisenstein et a essayé de coller à la conception que celui-ci se faisait du montage. Eisenstein s’inspirait en partie de la lecture de L’Ame primitive de Lévy-Bruhl et de sa « pensée prélogique », qui comme dans un monologue intérieur ou dans un rêve, procède de l’association immédiate d’images, et non d’une logique verbale. Les émotions et les sensations priment, comme dans le cinéma de Val del Omar. La juxtaposition opérée entre le visage de la statut, le visage humain, la tête de mort ou le masque, rappelle les jeux d’association opéré par Val del Omar dans son Triptyque élémentaire d’Espagne.

La première partie du film est l’image du Mexique mythique et idéalisé par Eisenstein. Les statuts des temples aztèques donnent à cette terre un caractère immuable, la beauté d’une civilisation éternelle. Un rite funéraire où les morts et les vivants se confondent, des amoureux qui s’enlacent au bord d’un fleuve, sont les images d’une innocence perdue en harmonie avec la nature.

Le film évolue ensuite vers un Mexique plus actuel, où l’influence espagnole se fait de plus en plus ressentir. Les fêtes religieuses chrétiennes se mêlant aux traditions païennes. Il est question aussi de révolte, dans une société où l’inégalité de classe provoqua en 1910 un grand soulèvement populaire.

 

À noter que le film La ligne générale de Sergueï Eisenstein sera projeté au Videodrome 2 lors du cycle consacré au cinéma russe qui se déroulera du 7 au 12 novembre prochain!

 


Voir toutes les séances du cycle

 

 

 

 


 

Pour vous souvenir cette séance, vous pouvez l’ajouter à votre agenda

ical Google outlook
Les séances de cinéma
Videodrome 2, 49, Cours Julien, 13006 MarseilleCarte

 


Trouver la salle de cinéma

Videodrome 2
49 Cours Julien
13006 Marseille

Voir le plan d’accès


Les tarifs des séances cinéma

Adhésion annuelle indispensable à l’association
à partir de 3€

5€ la séance
2€ pour les moins de 14 ans
2€ pour les séances jeune public

La carte 10 séances + adhésion annuelle
45€

Ouverture de la billetterie 30 minutes avant le début de chaque séance


Voir le programme complet des séances cinéma

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer